Cot cot

Immobile au possible, (j’ose quand même me lever pour quelques menus besoins indispensables) inutile donc àmon entourage, je me sens un peu comme une poule couvant son œuf…

Avachie, au choix, dans le lit ou le canapé, je ne peux pas me comparer à un autre volatile dont la noblesse et la majesté du plumage est renommée, non une bonne vielle cocotte !

Tout comme elle, il m’arrive de glousser un peu devant quelquechose d’insolite qui passe parfois sous mes yeux…

Tout comme elle, je caquette dès que l’occasion m’en est donnée ( merci maman de m’appeler tous les jours…)

Tout comme elle, il faut être honnête, je m’emmerde. Alors je vais rester zen jusqu’à lundi mais je ne sais pas si je pourrais tenir cette situation pendant très longtemps…

Publicités

3 réflexions sur “Cot cot

  1. Mais oui poulette, couve bien ton petit oeuf !
    En attendant je te prépare un p’tit colis d’amour… mais il va falloir patienter encore un peu car lundi, on s’enfuit en Espagne pour souffler un peu…

  2. Allez, courage. Vous couvez pour la bonne cause! Au final, un magnifique petit poussin verra le jour et fera la fierté de son papa coq! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s