Délit de Grossesse !

ATTENTION : Grosse colère Inside !

Avant ton 5 ème mois de grossesse, tu es encore dans la découverte de ton corps, dans l’espoir de voir s’arrondir et grossir ton bidon, dans la gentillesse courtoise de répondre aux questions indiscrète des inconnus et des collègues, dans la joie de porter en toi la mixture rêvée de toi et de ton prince (presque) charmant.

Tu te crois encore unique et privilégiée, parce que enceinte, tu portes la vie, c’est beau, sexy, glamour et surtout tellement populaire !!!!

Et bizarement, quand passe le 5 ème mois, que tu commences à souffler comme un boeuf dès que tu te lèves de ta chaise, que tu as répondu à toutes les questions et que maintenant tout le monde s’en fout, que tu as un gros ventre, mais aussi un gros cul, des gros bras et des joues de hamster… ben tu te trouves beaucoup moins glam’ & sex’ et tu n’as qu’une envie, qu’on te regarde dans les yeux ou alors qu’on te foute la paix !!!

Personnellement,  je suis usée de n’exister qu’à travers mon ventre :
– Il faut manger, faut le nourrir ce petit !
– Tu as fais les soldes en maternité j’espère parce que ton ventre doit rester au chaud !
– Il va bien le bébé ?
– Ca pousse là-dedans ?
… et j’en passe…

Toi, tout le monde s’en tape de ce que tu ressens, ce qui compte c’est lui, le petit truc informe qui pousse dans ton ventre.

Mais si il n’y avait que ça !!!! Non mais tu rêves !! La suite des réjouissances c’est que comme tu ne peux plus vraiment bouger (et dans mon cas, la voiture, niet ma poule !) tu oublie que tu as des amis ! Parce que les amis, c’est toujours là pour faire la fête et boire un coup, mais dès qu’il s’agit de venir te voir et faire la conversation, tu peux toujours te brosser !!! Au début oui, parce que tu intrigues, on se demande comment ça se passe, on s’amuse de tes histoires et de te voir changer (… elle grossit, c’est bien… hinhinhin) mais passé un temps, tu deviens inintéressante.Tu le seras à nouveau quand le bébé sera né par contre, c’est sûr !!!!

Alors exit ta vie sociale ! Aime tes chats et ferme-là !

Et comme si ton moral n’était pas déjà atteint par cet abandon sournois de ceux par qui tu te croyais aimée, tu dois en plus affronter les médecins, qui par égard pour ta santé te font passer à la pesée tous les mois (pour ma part tous les 15 jours) et qui te font les gros yeux parce que tu es déjà à 13 kilo à 6 mois de grossesse !!!!

Hé bien oui, connard ! Je suis grosse, j’ai pas de vie, je baise plus, je me traîne et je t’emmerde ! Je fais de la rétention d’eau, j’ai de l’acnée, j’ai plus de gencives,  j’ai faim tout le temps alors je mange des carottes et pourtant je grossis… Ne me dis pas que la carotte est pleine de sucre parce que je t’en mets une ! Je ne mange ni bonbons, ni chocolat car j’ai des brûlures d’estomac, je mange mes crêpes sans sucre, nature, parce que j’ai peur de trop prendre, je déjeune ma tartine de pain sans beurre trempée dans du lait parce que j’ai plus de beurre …

Mais qu’est-ce que tu crois ! Je la vois ma cellulite et mon air bouffi, je les sens les cuisses qui frottent, les chevilles gonflées, tous les jours complètement désemparée devant mon miroir et ma balance  et toi, tu es là derrière ton petit bureau, dans ton petit cabinet, à doigter des baleines sans leur parler, à ne jamais demander si le moral va bien, à parler à ton monito ou au bébé sans me jeter un oeil, à compter mes kilos sans chercher à comprendre et tu me dis que je suis trop grosse, que c’est mal et que je dois faire attention, que c’est plus dur après, que c’est mauvais pour le bébé ?

Aller… va mourir !

_________________________________

_________________________________

Publicités

35 réflexions sur “Délit de Grossesse !

  1. Comme je te comprend, j’en suis à 4 mois et les gens me gonfle déjà! on dirait que je suis un incubateur sur pied, à qui on fait la révision tous les mois, pour être sûre que tout roule là dedans…la mère va forcément bien puisque le fait d’attendre un bébé est une véritable joie (et ça c’est obligatoire, t’as pas intérêt à dire que t’es pas contente…).Bref je te soutiens, sur ce coup là…

  2. Allez courage c’est bientôt fini ! essaie de penser à toi justement et de t’offrir quelques instants de bonheur. Et craque de temps en temps pour un bon carré de choc ! ça fait du bien et ça ne changera pas grand chose sur la balance !

    • y’a des jours j’y arrive et d’autres moins, mais je tiens le coup ! du coup j’ai craqué pour 2 spéculos dans mon verre de lait du goûter. Ca m’a fait plaisir 🙂

  3. ah là là, ton billet me rappelle quelque chose….. ah oui ! l’état dans lequel j’étais il y a qq semaines.
    Les « amies »… bizarrement, j’ai l’impression que ce sont les déjà mamans qui s’en foutent le plus alors qu’on en attendrait justement un minimum de compassion…bé non à croire que c’est plutôt « moi j’ai souffert alors c’est normal que toi aussi, pourquoi s’en préoccuper ».
    Et puis alors…. fuck les connards de gynéco pour qui tu te résumes à un utérus de toute façon.
    Faut qu’on se démerde pour trouver du réconfort et de l’écoute ailleurs (merci les bloggeuses)

    Izz – ou celle qui hier soir encore c’est foutu à chialer comme une pauvrette parce qu’elle arrivait pas à s’installer dans son lit sans gémir, respirer comme un phoque avec le coeur à tout rompre juste pour se soulever entre son coussin de grossesse, les deux oreillers, la couette et son pyj tandis que son homme ronflait déjà depuis 10 min à côté… T_T

    • Voilà, faut partager ces petits moments pas roses, sinon on croit qu’on est seule au monde et on culpabilise de ne pas ressembler à l’image d’épinal de la femme enceinte… Courage à toi aussi Izz 🙂

  4. Ecoute, je ne suis toujours pas enceinte et c’est pas le projet, mais j’ai lu ce post jusqu’au bout et je te comprends…
    C’est juste un moment, c’est juste une journee de merde! Ca aussi, ca va passer t’inquiete! Ton poids, tu le perdras, tes potes vont revenir au galop car tu fais juste un gosse, c’est pas ton humour que tu perds et tu le prouves regulierement a travers ce blog. Merci!!!
    des bisous!

    • mouhaha 😉 mais si mais si, elles sont en cours… bon faut que je retrouve comment on noue le pantalon, mais sinon ça baigne 🙂 c’est mon petit moment douceur de la journée les photos !!!

  5. Allez, accroche toi, et ne t’occupe pas des autres, tu t’en fous.
    Pour le poids j’ai eu 5 enfants, à chaque fois et s’en faire aucun abus, j’ai pris bien 20-25kgs !dieu sait, si les gynécos, m’ont pris la tête !! pourtant à chaque fois j’ai retrouvé mon poids de départ soit entre 70 et 74kgs pour 1m78 !
    Alors laisse dire…… essaie d’être le plus en forme possible, tiens bon, encore 3 ou 4 mois est tu sera libéré ^-^
    Courage !

  6. oh ma pauvre, on sent ton ras le bol. punaise, courage c’est bientot la fin.

    je ne sais que te dire. je risquerais de me prendre une baffe lol. bisous et courage.

  7. Tu me connais, je vais pas te remonter le moral.
    Quand t’auras ton bébé, tu intéresseras les gens disons un petit mois, au mieux. Après ça reviendra comme avant. La nouveauté ça attire, mais t’es bien toute seule après.
    Mais tu t’en foutras comme de ton premier tampon, vu que tu auras ton homme, ton bébé, et (j’espère) ton ventre (presque) plat.
    Et plus de doigtage avant… oulà, longtemps.

  8. le coup des « amis »… c’est vrai ça. je n’ai pas le permis, donc chaud pour aller voir les copines. Ah ça oui, elles sont venues au début comme tu dis. Puis apres l’accouchement, pareil au debut pour voir 1 fois le bébé. Apres, plus rien. c’est vrai, ça pleure et ça chie donc bon pas tip top pendant les conversations de nanas. Tant pis pour moi va.

  9. Comme quoi ces putains d’hormones sont bien là à nous faire chialer pour pas dire à nous faire chier…
    Comme toi je me sens grosse et dans tous les sens du terme.. Les mecs ne sont intéressés que par mes nibards et les copines s’empressent déjà de me mettre au régime… Le gynéco, lui, il est plutôt cool bien que la dernière fois il avait oublié d’acheter une cartouche d’encre alors qu’on venait pour l’écho. Là je l’aurais « buté »… Pour le reste, je m’en tape…
    Mes réconforts : Mon canap, ma chienne qui me fait pleins de câlins, mon homme qui aime mes nouvelles rondeurs (et pas que celle au dessus de mon bide) et ensuite le amies bloggeuses.. (Ce sont les seules à te répondre, à ne pas te juger et à t’épauler quand ça va pas, un vrai remonte moral)
    Allez courage.. et pleins de bisous

  10. Olala, que de mauvais souvenirs en lisant ce post!!
    Alors moi, même quand j’avais accouché on se tracassait que du bébé: Solen est née le 13 décembre et le 25…ai eu pratiquement que des peluches et des vêtements nouveau né!
    Super épanouissant je trouve!
    Heureusement que mon homme était là car, selon lui, ça porte bonheur d’offrir un bijou à une femme qui vient d’accoucher.

    J’ai aussi beaucoup souffert de la « pression sociale » les dernières semaines de grossesse. Avec les gens qui croient avoir la solution miracle pour faire venir bébé plus tôt. C’est déjà « difficile » à la fin car tu sais même plus sortir de ton lit sans passer pour une baleine échouée, mais alors, quand régulièrement, les gens te sonnent pour « savoir où tu en es?? » mais se fouttent de savoir comment tu vas…

    • C’est marrant, c’est le premier truc que j’ai fait moi en allant voir une copine qui a accouchée la semaine dernière, je lui ai demandé comment ça allait, elle a dit la petite va bien, j’ai dis non toi, comment TU vas ?

  11. C’est sur, tu n’existes quasiment que par ton ventre et la pression sociale est très très forte quand tu es enceinte… Courage! et envoie-les tous chier (ça c’est bon pour le moral…)!

    • huhu ça serait bon de pouvoir clairement dire d’aller se faire foutre aux gens… mais je crois que j’ai été assez bien élevée, j’y arrive pas…

  12. Ahhhh, la grossesse, t’es obligée d’être heureuse non ? Tu portes la vie. Comment va qui, quoi ? La maman ? On s’en fout, elle a l’air de bien se porter.
    Et puis le ventre ! Il est énorme, ou un peu trop petit.
    Ah, les amis ? Je ne sais plus ce que ça veut dire. Comment dire, on fait le tri entre les vrais et ce qui sont de passage (et qui ne passent plus d’ailleurs).
    Et à la naissance, point de médaille pour la maman seul compte le bébé. Je n’ai plus de cadeau pour mon anniversaire depuis que ma Zouzou est née de la part de ma famille, à peine si on pense à mon anniversaire <_< Heureusement mon ours est là. Je suis toujours sa princesse 🙂
    Courage Chuchu ! On est toutes avec toi 🙂

  13. Pingback: Mon gynéco….mon boucher… | La Ptite Graine Folle

  14. Ça me rappelle des souvenirs… Comme toi je saturais des gens et de leurs remarques débiles. Des coups d’oeil de mes copines sur mon double menton, mine de rien un peu contentes de me voir grossir. T’inquiète, le poids tu vas le perdre, tu verras tu auras autre chose à faire que penser a bouffer…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s