Déchirée !

Le petit parasite Alien qui séjourne sous mon nombril depuis quelques mois et qui puise en moi toutes les forces dont il a besoin, me laissant chaque soir sur le carreau, morte de fatigue d’avoir osé traîner mon cul du canapé aux toilettes, des toilettes au poêle et du poêle au canapé, se tortille maintenant dans tous les sens.

Si le mois dernier encore j’avais un ventre rond, harmonieux, un peu trop poilu mais doux et rose comme les fesses de mon futur bambin, cette fois-ci, il reste poilu mais en plus il est souvent déformé, il oscille entre les pieds qui sortent des côtes et les contractions qui le rétrécissent te le durcissent…

Le soir venu, lorsque je m’étends doucement , éreintée par ma folle journée à ne rien faire, mon pauvre ventre s’étale lamentablement, dégouline presque et comme c’est à peu près la position préférée de Bébé, qu’il sait que quand on en arrive là, c’est que le moment est venu de jouer avec Papa, il me tabasse comme un fou pendant 10 minutes.

Oui, parce que (je râle, mais j’adore ce moment de la journée, c’est magique un peu…) la Grenouille a trouvé un moyen de communiquer avec son petit spermatozoïde devenu grand. Il pose sa main sur mon ventre et cherche une petit boule (pied ou talon? on ne sait pas trop) il tapote doucement dessus et attends, la réponse est quasi immédiate. L’Alien lui envoie un coup de pied, il l’attrape et pousse un peu dessus et hop c’est reparti… ça dure comme ça un petit moment et c’est rarement la descendance qui se lasse en premier. Moi, j’attends, je sens, j’écoute… c’est pas toujours agréable mais ce qui est vraiment génial c’est d’entendre la Grenouille se marrer comme un fou avec son bébé.

Le matin, au réveil ou sous la douche, on a droit à un démarrage en trombe de moto, bruit qu’il imite vraiment bien. Je me réveille, il me demande « Il fait quoi, il dort? » Je réponds que je ne sais pas, qu’il ne bouge pas et là, les mains en entonnoir sur le ventre, il démarre le bolide… Bon ben là, il dors plus, c’est sûr !

Seulement ce matin, après la douche, au moment de passer mon huile magique sur ma peau tendue de cétacé, j’ai remarqué une petite entaille sur le nombril. Une entaille qui pique, qui n’était pas là avant…

« Putain, Grenouille, j’ai le ventre qui pète ! »

Publicités

13 réflexions sur “Déchirée !

  1. Alors si ça peut te rassurer, moi j’ai eu très mal aussi au nombril (en plus, j’ai eu pendant longtemps un piercing, du coup, la peau était encore plus dure).
    Mais par moment j’avais l’impression que ça allait se déchirer puis bizarrement, c’est passé.
    Mais je compatis, c’est super douloureux et tu n’ose plus bouger de peur que ça se déchire.
    ça passera tu verra.

    Mais merci pour ton article, il me rappel de beaux souvenirs quand même…(moi aussi, mon homme me demandait tout le temps si bébé dormait ou jouait :-D)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s