Le samedi, c’est Crac Crac…

Presque 2 mois.
Presque 2 mois que chaque fin de semaine, épuisée d’avoir nourrit, bercé, joué, promené, calmé, porté, changé Petitgex, je craque.
Presque 2 mois que chaque fin de semaine, je ne supporte plus de l’entendre pleurer et qu’à défaut d’arriver à le calmer, je pleure avec lui, désemparée.
Presque 2 mois que le samedi matin au réveil, j’ai seulement envie de cacher ma tête sous l’oreiller et de faire l’autruche.

Parce que je suis fatiguée, je m’en veux de n’avoir plus la patience de le bercer ou de jouer avec lui.
Parce que je suis fatiguée, je me sens mal et pas à ma place dans mon rôle de mère, et ce sentiment est terriblement douloureux.
Parce que je suis fatiguée, je m’agace de le voir s’énerver au sein, lui qui ne dort pas de la journée et qui est impatient.
Parce que je suis fatiguée, il m’arrive d’avoir envie de fuir, loin, puisque de toute façon je n’ai pas les épaules pour être mère.

Je me vois tourner en rond dans le salon, mon fils dans les bras, rouge de colère ou de tristesse, il ne veut pas dormir, il ne veut pas téter, il est propre, il ne trouve pas son sommeil et je ne sais pas l’aider, il lutte contre toutes mes tentatives.

Je me vois tenter milles choses et finalement, chaque fin de semaine se ressemble, il grandit, il s’éveille, il s’épanouit et moi je me dessèche.

J’attends le week-end pour me reposer sur ma Grenouille, pour retrouver un peu de vie, de sommeil, de soutien grâce à lui et reprendre confiance…

On est samedi et j’en chie.

 

Publicités

15 réflexions sur “Le samedi, c’est Crac Crac…

  1. Craquer… On pourrait toutes, si on est honnête exprimer à quel point on craque parfois. Je trouve ton témoignage très pure .Retirer son costume de mère parfaite c’est primordiale pour en être une bonne.
    Je t’envoie du courage, du zen, du repos, et je te souhaite un Petitgex de bon poil.

  2. Bon courage, c’est vraiment dure certains jours!!!
    Je me plaind de ma reprise du travail mais dans un sens je souffle, et m’eloigne du quotidien : couche pleure biberon etc etc
    je t’envoi plein de courage

  3. Rooh ma poulette, j’aimerai tellement trouver les mots mais c’est difficile tant notre quotidien est différent 😦 bien sûr que si tu es faite pour être Maman mais comment réagir face à un petit être qui ne peut s’exprimer autrement que par des pleurs … je t’envoie pleins d’ondes positives, continue de croire en toi et peut-être que la reprise du boulot te permettra de souffler 😉 des bisous

  4. Comme je comprends ce que tu ressens… A part te souhaiter bon courage, je ne sais pas quoi te dire pour te remonter le moral… Je crois qu’on passe toutes par là, la culpabilité d’en avoir assez par moment. Aucune femme n’est préparée à être maman, on apprend tous les jours. Et on fait de notre mieux. Bises

  5. Bravo et merci d’en parler, d’oser en parler. Parce que j’ai eu bien plus d’une fois envie de me barrer, non je ne m’épanouissais pas avec mon bébé en bas âge… Evidemment je ne l’aurais pas fait, mais ne pas pouvoir en parler (parce que ce n’est pas correct pour une mère voyons), ça n’arrange pas l’état psychologique.
    Je vais bien mieux maintenant (il a dix mois) mais quand j’y repense ça me fait toujours mal…
    Et oui, reprendre le boulot m’a aussi fait énormément de bien… Et ça maintenant je l’assume !
    Bon courage en attendant.

  6. On est toutes passées par là… ce qui ne veut pas dire que c’est plus facile à vivre!!! Je peux juste te donner les deux solutions pour éviter de tourner en rond dans son salon avec un bébé hurlant: lui donner un bain ou SORTIR!!! ça ne va peut être pas l’endormir mais ça casse la spirale infernale où on a juste envie de la coller au plafond!!!

  7. coucou ma poulette ! je me doute que ce n’est pas évident ! tu as l’audace et le courage de nous dévoiler tout ça mais bon .. faut pas non plus que nous fasse une dépression post-partum… prend soin de toi aussi ! parle en à une SF…
    moi je calmait mon fils en le bercant dans sa poussette ! et quoi qu’en disent les puéricultirces, ça le calmait, il dormait, je dormait ! point !
    je suis là si tu as besoin ma poulette ! toutes les mères apprennent à être mères !
    ne pense pas que tu n’es pas faite pour ça, c’est juste que c’est pas aussi évident qu’on le croit et que toi, tu oses le dire !
    gros bisoussssssssssssss !

  8. A par te dire COURAGE, je peux rien pour toi et tu m’en vois désolé. Car le mien a 2 mois et j’ai toujours pas trouvé comment faire pour rester zen, me reposer …
    Et si il faut attendre de retourner au travail pour que ça s’améliore vous me faites flipper les filles (putain c’est dans 3 mois!!)

  9. Si tu te rappelles mes commentaires d’il y a quelques semaines… tu sais que tu n’es pas seule à avoir cette fatigue extrême et ce sentiment d’impuissance qui nous donne envie de lui hurler dessus, de le secouer, de l’abandonner pour partir loin….et quand l’homme arrive pour tenter de prendre le relais, on continue quand même à l’entendre pleurer et là on a le coeur déchiré et la boule dans la gorge car on à l’impression que notre bébé est affreusement malheureux, qu’on arrive pas à le soulager…
    Mais si ça peut t’aider, sache que ça va passer, chaque jour est un défi à tes nerfs et ta patience… mais arrivera un samedi où tu réaliseras que cette semaine s’est bien mieux passé et ça te redonnera du courage.
    Biz

  10. Je comprend tout à fait….
    Figure toi que j’ai eu tellement difficile au début avec ma fille (mon mari pratiquement jamais là pour m’épauler, et en plus, qui travail la nuit!!), que quand je regarde les photos d’elle a quelques jours-semaines, j’ai les larmes qui montent…

    Je sais pas expliquer: c’est magnifique d’être maman, je sais qu’on a une grande chance. Mais en même temps, t’es tellement fatiguée, perdue, désemparée,… je sais que je m’en suis beaucoup voulue mais une fois, ma puce m’a tellement poussée à bout que j’ai hurler sur elle.
    Bref, courage à toi…
    Moi elle a 29 semaines et ne dort toujours pas la nuit….:-((

  11. Ici aussi, pourtant c’est un second, mais il n’ est pas du tout comme son aîné.
    Là un instant de calme alors je te laisse un commentaire.
    Debout depuis 5h30, je suis sur les rotules mais si tu as envie de partager des idées de mere fatiguée je suis là

  12. COurage ma petite Chuchu, courage. Trouve des sas de décompression : sors quand ta Grneouille peut prendre le relais. Tu as besoin de te ressourcer un peu. Un petit ça fatigue et physiquement et psychologiquement. Ne doute pas de ta capacité d’être mère, accepte juste que le chemin est long pour le devenir pleinement et que non, en deux mois difficiles qui plus est, tu ne peux pas te sentir mère et épanouie.
    Les bébés te vampirisent au début. Ainsi va la vie.
    Un truc : mets de la musique que t’aime quand il pleure, peut-être ça l’aidera, au moins toi ça t’apaisera, et chanter pour lui et lui dire que tu l’aimes mais que là, tu ne sais pas ce qu’il a.
    Courage ma Chuchu, des fois il y a des déclics.
    Soit indulgente avec toi, et détends-toi. Mets-le dans le transat et prends-toi un bain. Sors un peu dès que tu peux et que tu as la force. Et repose-toi sur ton homme, le soir quand il rentre surtout, tu en as besoin, et je pense que c’est là le rôle des hommes.
    Perso, je tenais jusqu’à ce qu’il rentre mais souvent je craquais en journée. Passé 3 mois, promis, un bébé ça pleure mois et ça s’apaise un peu : c’est la loi des 100 jours.
    Essaie de lui parler à ton bébé; de ce que tu ressens et que tu fais ce que tu peux. Je sais que c’est pas facile de parler.
    Bref toutes ces lignes pour essayer de t’aider car je sais combien il est difficile de devenir maman, surtout au début.
    Courage !

  13. Je t’envoie un grand bol de douceurs (fraises ou cerises c’est plus de saison, mais, c’est toi qui choisis), jeune maman !
    Courage, demain est un autre jour (ahah trop fastoche)…

  14. Pour le cas où après 3 mois, tu aies encore du mal et tu craques : Aujourd’hui ça fait presque 14 mois que ma puce est avec nous et je suis Toujours épuisée après l’avoir gardée toute la journée : elle ADORE par dessus tout râler pour rien !
    Là elle a la varicelle + un rhume + une otite et elle refuse de manger autre chose que le bib du matin et du soir ! Je craque !!!
    Je suis en vacances depuis même pas une semaine, pour deux mois et je l’avoue j’ai déjà hâte de retourner bosser…. (bouhhhh la mauvaise mère !)

    Aller courage, comme tu vois, tu es loin d’être la seule à avoir envie de te sauver !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s