Chaque chose en son temps.

je n’ai jamais porté de montre. En partie parce que je les détraque en un temps record (j’en ai même eu une un jour dont les aiguilles se sont misent à tourner à l’envers sans arrêt, ma mère ce jour là a décidé de m’en acheter une mécanique…) mais surtout parce que j’ai toujours eu une très bonne notion du temps.

Seulement depuis la grossesse, tout s’est déréglé. Ça et la mémoire, les dents, la thyroïde et le transit…

Avec un bébé, ta montre de toute façon tu peux la jeter, elle ne te sert plus à rien. Parce qu’un enfant, ça a son propre espace temps, que s’il a décidé de manger maintenant, il faudra le lui donner maintenant, s’il dort alors que tu voulais aller faire tes courses, et bien tu vas attendre qu’il se réveille, parce que pour une fois qu’il dort tu vas pas le réveiller quand même, et quand il se réveille, évidemment il a faim, donc tu le nourris, et ainsi file le temps…

Tu regardes l’horloge, tu vois qu’il est l’heure du bain, que tu n’as pas fait tes courses, d’ailleurs tu n’as pas non plus eu le temps de te laver, tu as laissé la vaisselle en plan dans l’évier et le linge sale attend encore sur la machine dans laquelle tu as juste eu le temps de verser la lessive…

Avec le temps, je réapprends à l’organiser, mais aucune journée ne se ressemble et chaque jour est finalement une course contre la montre pour faire le stricte minimum.

Lui, s’il lui faut une heure de tétée, il faudra lui donner, s’il a besoin de tes bras pour s’endormir, il faudra le bercer et le reste tant pis. C’est que moi, j’ai eu du mal, j’étais encore dans ce rapport de force entre la maman et la femme d’avant. Il suffisait simplement de déculpabiliser (ce que je ne peux pas faire ne sera pas fait et attendra gentiment demain… Peut être) et de se laisser vivre au rythme du baiby. Lutte et ta vie sera un enfer, accepte et tu verras que finalement les choses se font.

Et avec tout cela, j’ai aussi appris la patience, la lenteur, la délicatesse du mouvement, l’émerveillement. Étrangement, malgré tout, le temps passe beaucoup trop vite…

Publicités

6 réflexions sur “Chaque chose en son temps.

  1. Ah c’est clair que la notion du temps n’est plus la même… Une grasse mat ça devient vite 8h du mat’ et une bonne nuit avec seulement 3 réveils. Courage ^_^ Mais c’est vrai que ça fait du bien, ils nous apprennent à désapprendre. Et puis rien ne sert de lutter.
    Pas trop grave ta thyroïde j’espère ?

  2. ici aussi on a adopté la lenteur qui passe trop vite, c’est un joyeux bordel dans la maison mais au final on est tous heureux, c’est le principal..
    Biz

  3. très vrai ce que tu dis là !!!!
    C téllement dur de se sentir « esclave » de se petit être ……… Mais comme on ne veut que son bien être il faut sacrifier certaines choses !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s