Exécutive maman

20111105-184106.jpg

Tant qu’on n’a pas d’enfant, on peut supposer beaucoup de choses, imaginer et compatir, mais on ne prend la mesure de toutes les barrières et les difficultés du retour à la vie sociale qu’après la naissance de son premier enfant.

J’étais comme ça, et c’est normal, logique. Ce qui ne l’est pas, logique, c’est d’être confronté à toutes ces difficultés dans le monde « moderne », « civilisé » et « évolué » dans lequel nous vivons.

Regardons les choses en face, les hommes ne seront jamais capable de voir les femmes et à fortiori les mères comme leurs égales. Partant de ce constat, on a moins de chance d’être déçu, certes, mais on ne devrait pas avoir à se résigner à cette pensée humiliante.

Quoi que tu fasses, tu n’es qu’une femme.

Lorsque tu arrives sur le marché du travail, tu as 23 ans, on ne te prend pas au sérieux et on te fais régulièrement comprendre que tu es jeune, que tu manques d’expérience car en tant que femme tu assimiles moins vite c’est bien connu.

Puis tu arrives tout de même à te faire ta place, tu travailles deux fois plus et tu en demandes deux fois moins pour cela mais tu y arrives quand même. Et tu approches de la trentaine. Ton chef, un homme pour 80% des postes de chef, te parle de plus en plus souvent de famille, comme ça, l’air de rien. Et oui, tu décides, maintenant que tu as fait tes preuves et que « ça roule » de faire un enfant.

Tu pars 9 mois le temps de pondre et de cajoler ton minuscule et puis vient l’heure de retourner au turbin. Hé oui cocotte ! Ton minipouce n’a que 2 mois et demi ? Tu l’allaiter encore? Il ne fait pas ses nuit et tu es fatiguée? RIEN A FOUTRE !

Tu reviens, tu retrouves ton poste, enfin, ce qu’il en reste. On te fait comprendre que tu es partie longtemps, alors les choses ont un peu changé. On a comme qui dirait « divisé » la masse de travail, on l’a repartie entre tes collègues, c’est bien non? NON CONNARD !

Mais tu ne dis rien, tu es fatiguée, tu as peur de perdre ta place, tu fais profil bas. Et chaque jour, on te rappelle que tu n’es plus la même : « ha? Tu ne peux pas venir aux réunions de lundi, mercredi et vendredi soir, ni à la journée spéciale de dimanche? Ben oui je comprends tu as un enfant… »
« ha? Ça ne t’arrange pas que je t’ai mis 4 réunions extérieures d’affilée? Ha ben oui tu tires ton lait c’est vrai, mais faut bien que le travail se fasse ! Tu t’arrangeras bien. »

On te fait payer ta condition systématiquement. Et je ne parle même pas de celles qui travaillent à la maison, les mompreneuses doivent encaisser des réflexions encore pire je trouve, et je les admire pour ça.

On nous demande sans cesse d’être femmes, mères, amantes, exécutives women, d’en faire toujours plus pour mériter un semblant de reconnaissance, et de ne pas s’en plaindre. Et les hommes eux? Il se mouchent dans leurs incompétences et ils dominent le monde?

Si le mérite revient à celui qui en fait le moins, lundi, promis j’en fous pas une rame !

Publicités

2 réflexions sur “Exécutive maman

  1. Ah c’est sûr que nous les femmes, ne sommes pas vraiment aidées. On nous demande sans cesse de jongler entre nos différentes casquettes, le tout sans avoir le droit de se planter ni surtout de se plaindre, parce que tu comprends, ton enfant tu as choisi de l’avoir !

    Nombreuses sont celles qui ont un peu lâché prise sur leur carrière après l’arrivée d’un enfant. La pression sociale fait que les choses sont ainsi… Mais peut-être qu’avec un peu de temps tu arriveras à te sentir à nouveau bien dans ton job ?

  2. Je n’ai pas encore accouché (même si ça n’est plus qu’une question de jour) mais je réfléchissais au retour au boulot, a fortiori parce que mes « gentils » patrons m’ont changé de poste trois semaines avant que je ne parte en congé maternité. Je viens de tomber sur ton billet ; je sens que le retour ne va pas être de la tarte :-/.
    Bon courage à toi : il va falloir de la patience et de la persévérance !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s