Dormir !

Alors d’abord, je tiens à vous dire à toutes un grand grand grand merci ! Vos conseils et votre soutien, vu l’état de décomposition avancée dans lequel je me trouvais, tous vos messages ont étés source de douceur et de réconfort.

4 jours c’est un peu court comme retour sur expérience, mais si je n’avais pas cumulé certains de vos conseils, j’en serais encore probablement à essayer de ne pas marcher sur mes cernes dans la rue ou je serais déjà carrément sous perfusion de Guarana.

Première choses mise en place : Un accord total sur la marche à suivre dans les jours à venir entre ma Grenouille et moi même. Etre d’accord et s’y tenir c’est un peu la base de l’éducation et partant du principe que mon fils est l’être le plus intelligent (le plus fort et le plus beau aussi) de la galaxie, on s’est dit que s’il sentait une faille il en jouerait donc, on blinde notre stratégie.

Ma Grenouille, comme tout mâle en situation de crise et face au désarroi criant de sa tendre moitié, a jugé qu’il était temps d’intervenir : « on fait quoi? »

1/ On essaye de comprendre nos habitudes, nos erreurs, nos craintes.
2/ On écoute quelques conseils.
3/ On applique.
4/ On réajuste mais on abandonne pas.

Alors, quand on en discute on se rend compte que lui ne se lève pas parce qu’il l’a fait une ou deux fois mais qu’il ne sert à rien qu’il n’arrive pas à calmer son fils, que seuls mes seins peuvent le rendormir, que c’est frustrant et qu’il le vit mal…

On se rend compte que je le couche en regardant l’heure, que je calcule le temps que je vais dormir que je sais de toute façon que quoi que je fasse il se réveillera à minuit, 2h, 4h, 6h alors pfff rien que d’y penser je suis fatiguée et que merde c’est pas juste et que je le vis mal…

Et si tu partais du principe que le sein n’est pas la demande mais que seuls comptent les bras, être là et lui parler, l’accompagner, lui montrer que tu es là si il a peur, froid, faim ou juste besoin de toi.

Et si je partais du postulat que non mon fils n’est pas une machine et qu’il peut se réveiller comme il peut dormir toute la nuit et qu’il a le droit d’ailleurs de dormir toute la nuit !

Alors après avoir fait le tour de nos failles, on s’est jetés à l’eau.

Première nuit.
Je couche Baiby seule, car ma Grenouille travaille tard. Grosse tétée câlin et en le mettant dans son lit, je suis le conseil de Nelle et je lui explique qu’il peut dormir toute la nuit, qu’il a le droit de se reposer et que tout ira bien pour lui comme pour maman et papa. Que si jamais il se réveillait sans réussir à s’endormir, son papa viendra le rassurer. Bisous, musique, veilleuse et petit pas de souris pour sortir de la chambre.

Minuit, premier réveil. On attend. 10 minutes, pleurs, ma Grenouille se lève et va rassurer son fils, mais on ne gagne pas à tous les coups et finalement, j’ai fini par le mettre au sein. Il s’est rendormi et vers 2h du matin… le doux chant du Baiby… On attend 10 minutes. J’allais craquer quand ma Grenouille me dit « attend encore un peu bébé, il va se rendormir » et 3 minutes après, il s’était effectivement rendormi. Un dernier essai vers 5h du matin, mais qui durera seulement 5 minutes.
Le matin au réveil, on l’a félicité.

Deuxième nuit.
On le couche ensemble en lui disant que cette nuit aussi il va dormir sans se réveiller, que s’il se réveille il pourra se rendormir tout seul sans problème et que s’il n’y arrive pas on est juste à côté pour venir le rassurer.
4h du matin, réveil, les cris ne sont pas les mêmes que d’habitude, on dirait qu’il a vraiment faim, ma Grenouille va le chercher pour que je le mette au sein, il n’y aura pas d’autre réveil dans la nuit.
Le matin, on le félicite.

Troisième nuit.
On le couche ensemble en lui disant que maintenant ce sera toutes les nuits comme ça, un sommeil sans tétées, sans peur, tout va bien.
3h du matin, je me réveille, tiens, il n’a pas encore pleuré. Je me rendors. 7h du matin, on l’entend qui gazouille dans son lit, on a les yeux qui pétillent de victoire !
On le félicite.

Quatrième nuit.
On le couche ensemble en lui souhaitant une bonne nuit pleine de beaux rêves et de repos.
7h du matin, il gazouille dans son lit.
Et nous on est frais comme des gardons !

Alors je le répète, mais si on n’avait pas eu vos remarques, vos expériences et vos conseils pour nous soutenir, ça nous aurait sûrement pris plus de temps pour y arriver et même si c’est pas vrai, ça nous aura au moins réconforté de voir que nous n’étions pas seuls.

Tu mérites un bécot, toute autant que tu es !

Publicités

15 réflexions sur “Dormir !

  1. Super de voir qu’en si peu de temps ton petit bout à bien compris qu’il n’était pas seul et que vous étiez là si il a besoin de vous. Ils comprennent vite quand même.
    Alors bien sur, ne pas crier victoire trop vite mais en tout cas, c’est déjà un super début, je te souhaite que ça continue ainsi.
    Biz

    • merci, je souhaite aussi que ça continue mais non on ne crie pas victoire, on savoure quand même nos nuits !

  2. J’aime à me dire que vous avez eu de la chance, car cette méthode, on l’a appliqué, des nuits et des nuits. Sans jamais de résultats. Je ne suis plus que cernes :-/ depuis plus de 2 ans.
    Bon repos à vous 2, bravo à bébé!

    • Cette méthode ne doit pas s’appliquer à tous les bébés j’imagine et j’espère que vous trouverez le moyen de tous mieux dormir aussi. 2 ans ça fait long! Courage Claire.

  3. ça c’est de la bonne nouvelle! Vraiment contente pour vous 3 que ça se passe ainsi! Vous avez fait une super bonne analyse de votre comportement, bon ou moins bon et c’est super d’avoir fait ça. mettre à plats les problèmes et y travailler vous 2. En tout cas c’est sur vous etes sur la bonne voie. Le cercle n’est plus vicieux, vous etes un peu reposés, bébé le ressent, et donc c’est parti mon kiki! il y aura surement quelques ratés, mais reposés vous allez mieux les supporter!
    Bise et beaux rêves 🙂

  4. Quelle bonne nouvelle!!! Je vous souhaite de tout coeur que ça dure!
    C’est fou, même si petits, ils comprennent déjà tellement de choses… 🙂

  5. 🙂 Une jolie nouvelle : même si ça dure pas, au moins vous aurez réussi à vous reposer 😉 mais attention : ça peut aussi durer 😉 Des gros bisous ma Chuchu 🙂

  6. Hihihi, on avait fait pareil (lui expliquer ce qu’on attend de lui, lui dire que s’il se réveillait on serait là pour le rassurer…), mais on a eu beaucoup moins de patience que vous 😉

    En tout cas bravo bravo, c’est vraiment une super nouvelle. Et si vous y êtes arrivés, c’est aussi parce que vous avez eu l’intelligence de vous remettre en question avec ta grenouille, et que vous avez su rester unis !
    Mon monsieur est aussi très content 🙂

    Allez, des bisous bien mérités à ton Crapiot !

  7. Roh ma Bulle je suis tellement heureuse que vous ayez pu enfin récupérer un peu. Tiens cette nuit la puce, s’est réveillé trois fois en hurlant, et inconsolable, on a pas réussi à savoir ce qui n’allait pas, et hormis les siestes de temps en temps, on l’a pris dans le lit avec nous pour la première fois la nuit, comme quoi rien n’est figé.

  8. Génial ! c’est une sacré étape, ne serait-ce que le travail que vous avez fait sur vous.
    Le coup de l’homme qui te dit « non attend encore quelques minutes », j’y ai eu droit quasiment dès le retour de la mat… il me forçait toujours à attendre 10-15min et même si c’était une torture pour moi (je me foutais en boule avec les mains sur les oreilles à la limite des larmes, l’horreur) ba j’ai dû admettre que très souvent il avait raison et qu’à 9min30 ou 14min30 on avait le droit au silence ^^.
    Et puis, je ne sais pas si ça aide ou pas mais j’ai aussi toujours parler au Nelwyn avant de le coucher en lui disant qu’il allait dormir toute la nuit et qu’il ne se réveillerait pas, que Papa et maman devait se reposer, qu’ils étaient à côté….même s’il fait ses nuits depuis ses 1 mois, je ne manque jamais de lui redire chaque soir (au cas où…. c’est un grigri comme un autre :p)
    C’est tellement le pied de les entendre se réveiller tranquillement avec des gazouillis ❤

  9. Hoooo !!! Ma poulette j’avais pas eu le temps de venir lire ce post !! Hooo je suis trop contente pour vous, j’ai les yeux qui picotent et je renifle de la truffe ! C’est émouvant comme tout, je vous imagine et vous me manquer !
    gros gros bisous

  10. Je suis vraiment contente pour toi!
    J’espère que ça va continuer un maximum comme ça..
    Comme quoi le dialogue ça résoud beaucoup.

    Félicitations à ton bébé 🙂 et vous aussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s