Tea Time Baiby !

Lorsque j’étais nullipare, pleine de certitudes et de suffisance, que je me rendais chez des amies qui ont des enfants, que je tentais de prendre un thé dans le calme et la sérénité afin de raconter mes petits malheurs de greluche et mes petits bonheurs de midinette, j’étais souvent étonnée, parfois énervée je l’avoue, de voir avec quelle facilité ces mamans faisaient abstraction des cris ambiants et pouvaient suivre la conversation sans broncher.

J’avais pour ma part beaucoup de mal à envisager une discussion constructive dans ce vacarme de hurlements d’enfants surexcités et de gling gling de jouets débiles.

J’en arrivais parfois à écourter ce moment qui aurait dû n’être que félicité et futilité de nanas et qui me mettait la tronche comme une pastèque en un temps record. Non contente de revenir avec un mal de crâne, j’étais aussi furax contre mon amie qui ne savait pas tenir ses mômes et contre moi-même, frustrée de n’avoir pas réussi à combler le besoin du moment, à savoir passer un peu de temps à papoter chiffon avec une copine.

J’étais tellement nullipare !!!

Aujourd’hui, j’ai envie de demander pardon à ces amies que j’admire (et que j’admirais déjà à l’époque, je ne suis pas qu’aveuglement égotique !) car je sais, maintenant qu’un petit hurlant tout frais habite ma demeure, qu’elles n’entendaient pas leurs enfants. Enfin si, elles les entendaient mais elles ne les entendaient pas. Tu comprends?

Depuis que mon fils est né, je jongle avec une gamme de vocalises tout à fait impressionnante et si les débuts ont étés chaotiques, aujourd’hui, il ne faut qu’une micro seconde à mon cerveau pour analyser besoin, danger, jeu etc. Alors je suis devenue moi aussi capable de tenir une conversation sans être le moins du monde gênée par mon minuscule braillant comme un putois et beuglant ses poumons car tant que mon cerveau n’analyse pas le signal adéquate, il ne décroche pas et je n’entends pas. (ce qui ne veut pas dire que je ne surveille pas du coin de l’oeil que tout va bien, pas inconsciente non plus !)

Ok, ne pas entendre est un mot assez fort, je l’entends et je préférerais moi aussi le silence douillet d’un après midi thé et langue de pute, mais j’arrive à faire abstraction et à me satisfaire de 20 minutes de pépiement de vie de gonzesse dans le brouhaha des jouets à la con, entrecoupés par des « ne touche pas à ça », « laisse le tranquille », « viens, je vais le changer ». C’est devenu presque normal et naturel…

J’admire la capacité d’adaptation de l’être humain !

Publicités

3 réflexions sur “Tea Time Baiby !

  1. C est tout simplement la différence entre écouter et entendre 🙂 Dans certaines situations, on entend sans écouter, dans d autres on écoute sans entendre^^

  2. c’est marrant ce que tu dis parce qu’en Creuse, les gens disent « j’ai écouté dire » pas « j’ai entendu dire », genre ici on écoute le ragot, il arrive pas tout seul dans l’oreille… mais on s’égare du sujet ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s