Numéro Bis.

Quand les copines me disent « Alors? vous mettez en route le deuxième quand? » J’ai envie de répondre « Demain ». Et oui, on y pense souvent avec ma Grenouille et on en parle souvent, parce que :

  1. Quitte à avoir un corps déformé par la grossesse du Baiby, autant en profiter pour enchaîner avec le reste de la fratrie, je reprendrais en main mon corps de rêve (ou ce qu’il en reste) une fois qu’on aura décidé de stopper la procréation.
  2. Je n’ai pas envie que mes enfants aient trop d’écart entre eux. Il y a à peine 2 ans entre ma soeur et moi et j’adore notre complicité de toujours.
  3. Je suis bien lancée et j’ai peur que si je perds le rythme ou que je m’habitue au confort des nuits de sommeil et à l’autonomie (toute relative) de mon fils, j’ai ensuite la grosse flemme de m’y replonger.
  4. Si j’attends trop longtemps, je vais mettre en marche des projets importants que je ne voudrais pas mettre de coté avant deux ou trois ans et du coup cf les points 2 et 3…
  5. Je n’imagine pas un seul instant n’avoir qu’un seul enfant !
  6. Parce qu’on en a envie tout simplement.

Mais il y a des choses qu’il faut quand même prendre en compte et il faut donc composer au mieux, faire des plans sur la comète, adapter nos désirs avec la réalité de la vie : les fins de contrat, les reprises de contrat, les travaux de la maison etc…

Alors je reste parfois quelques minutes à fantasmer avec ma Grenouille sur ce que l’on ferait si c’était une petite soeur, si c’était un petit frère, si c’étaient des jumeaux, si et si et si…

Alors non, numéro Bis n’est pas pour « Demain », mais attends toi un jour, plus ou moins lointain, à entendre parler de Petit Bidon le retour !

Mouhaha !

 

Publicités

20 réflexions sur “Numéro Bis.

  1. Je me dis maintenant que j’aurais adoré avoir des enfants très rapprochés : quand je vois la complicité autour de moi des enfants qui ont moins de 3 ans d’écart, je trouve ça super chouette. Suis tes envies, fonce ! 🙂 (concernant la reprise en main de mon corps, je me dis la même chose… bon ça fait quand même plus de deux ans qu’elle est née ma Zouzou >_<)

  2. Cela dit, la complicité n’est pas l’exclusivité des enfants rapprochés. Tout ne tiens pas dans l’âge, il y a beaucoup d’autres facteurs qui engagent ça… Parole de 2ème de famille nombreuse!

    • exact, moi j’ai adoré la complicité avec ma soeur et nous sommes proches, mais en effet on peut très bien être complice sans être rapprochés. Cela dit, reste que personnellement, j’aimerai qu’ils le soient 🙂

    • DicDonc Zozo ! je vais y causer dans le blanc de l’oeil moi ! parce que comme dirait Titeuf « Ton oiseau il va encore les couver longtemps ses oeufs? »

    • ^^ 15 mois, c’est bien. enfin, je trouve, ça laisse une certaine marge de manoeuvre entre presque autonomie sur certaines choses et plus tard pour jouer ensemble.

  3. et bien moi pas du tout…. mais alors pas du tout !!! j’ai pas du tout envie malgré que je sais qu’il y aura un numéro bis, il va me falloir un bon moment pour me relancer, je trouve ça difficile, et la grossesse et les premiers mois, je ne me sent pas capable de m’occuper de deux enfants sans aucune autonomie, j’aimerai au moins que le premier ne soit plus dans les couches…. et moi… ce sera de toute façon un sacrifice physique…et non j’ai besoin justement de voir si j’arrive à retrouver mon corps pour m’y remettre plus sereinement parce que là ça m’angoisserait vraiment trop.
    Mais c’est très personnel et je peux comprendre ton raisonnement. Vivement un nouveau ptit bidon :p

  4. J’adore, je me pose les mêmes questions…
    Mes amies qui ont plusieurs enfants m’ont toujours dit « pour un deuxième, il ne faut surtout pas se poser de question; tu en as envie, tu plonges!! »
    Une des choses qui me retient, c’est que j’ai tellement d’amour à donner à ma fille, j’ai trop peur qu’elle se sente délaissée à l’arrivée d’une deuxième et je me demande où je trouverai l’amour à donner au deuxième…

    • tiens, t’as vu Val? tu as écris « à l’arrivée d’une deuxième » ^^ je crois qu’on ne partage pas l’amour, on en a pour un, et quand arrive l’autre on en a autant à donner, sans diviser l’amour du premier 😉

  5. Je comprends plus que bien tous tes sentiments qui s’entremêlent en toi pour les avoir connu après la naissance de TiBiscuit 🙂
    Quand TiBiscuit avait l’âge de Chichi, c’est à dire 10 mois, j’étais enceinte de 2 semaines, sans le savoir (Je l’ai su à 1 mois 1/2)

    Laisse la nature décider pour vous, la nature est souvent de bons conseils. Si c’est la moment, bébé viendra se nicher dans ton ventre, sinon il attendra 🙂

    • oui, ça a toujours été ma façon de faire, laisser agir la nature et le temps. Les choses n’arrivent pas par hasard et souvent au bon moment malgré ce qu’il y parait. C’est drôle que tu n’ais pas repéré ta grossesse avant (ou alors le RDC n’était pas encore là ?)

      • Disons que j’avais des doutes mais je ne voulais pas y croire ayant mis 1 an avant de tomber enceinte de TiBiscuit… puis à chaque grossesse, j’ai des pertes au moment de la nidation qui me font penser que j’ai de petites menstruations ….
        Sinon, j’avais eu mon RDC 2 mois avant, 1 mois 1/2 après l’arrêt de l’allaitement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s