Enfin un peu de repos !

20120302-125230.jpg

C’est bien connu, bobonne est une fégnasse! Pendant que le mâle dominant s’éreinte avec les travaux de rénovation de la maison ou qu’il sue sang et eau à tenter de réparer le tracteur de pépé qui se décompose depuis 3 ans dans la grange, la femelle dominée, elle, se traîne le fion toute la journée sur les fessesdebrook à bouloter du chocolat avec ses copines imaginaires.

La réalité de la vie est un peu différente, mais rien qui ne nécessite de piquer une rouflette à demi hystérique en agitant les bras et en devenant toute rouge sous ton fond de teint hors de prix !

Ce n’est pas parce que tu as passé ta journée à te fader 3 tournées de linge, deux vaisselles, la préparation des petits pots de ton baveux pour la semaine, le rangement des jouets qui te défoncent les orteils et que tu retrouves toujours dans des endroits improbables, le nettoyage de la caisse à outil qui traînait on ne sait pas pourquoi un peu trop près de la caisse du chat et qui a malencontreusement pris un jet d’urine qui pue, le nettoyage de ta voiture parce que ça fait 6 mois qu’elle a pas vu un sac poubelle et qu’il fait beau faut en profiter, que tu as briqué le frigo parce que la salmonellose, non merci, casse toi, que tu as même eu le courage de faire les vitres ! (tout cela en gérant le fiston, les couches, les dodos et les repas, ça va sans dire) Non, ce n’est pas parce que tu as fait tout ça que tu as bien mérité un peu de chocolat et 5 minutes de bavardage avec tes copines.

Alors quand je vois ma Grenouille, tronçonneuse sous le bras, en tenue de combat pour une journée de bûcheron, que je l’entends me dire avec douceur : « t’as de la chance toi, tu vas te reposer! », je me dis que oui, j’ai le droit de piquer une rouflette à demi hystérique en agitant les bras !

Alors quand arrivent les vikings (entendez par là les grands parents, papoune et mamoune, les warriors de Normandie) je sens en moi comme une petite bouboule d’amour se former. Je sais que pendant une semaine, je vais me larver sans scrupules dans un fauteuil moelleux, passer 2h dans la salle de bain à compter un à un les poils arrachés et à les mesurer depuis leur dernière visite, que je vais oublier ce que vaisselle veut dire, ce que cuisiner veut dire, ce que faire les courses veut dire… Hooooooo bonheur dans le dedans de moi !

Mais c’était sans compter sur notre amies de l’hiver : la gastro !

Adieu rêve de farniente caressé mais non consommé.
Adieu sensation de légèreté, trop légère et vite envolée.

J’avais pris une semaine de vacances pour partager des promenades, mais finalement ils sont répartis et je n’ai pas vu de changement à ma vie de maman sinon quelques draps et quelques de plus à laver mais je ne me plains pas, parce que ma Grenouille m’a dit ce matin en partant avec sa tronçonneuse sous le bras : « tu es contente? Tu vas pouvoir te reposer! »

Publicités

3 réflexions sur “Enfin un peu de repos !

  1. Courage, même si ce n’était pas reposant, tu as pu profiter de ton petit monde (bon d’accord, pas comme tu l’espérais)…
    Et je crois qu’on ferait toutes comme toi face à ton homme en piquant « une rouflette à demi hystérique en agitant les bras »;))

    • c’est mignon Mahi, merci, mais tu sais j’ai bien largement forcé le trait, ça ne s’est pas tout à fait passé comme cela je romance, normal ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s