Mère Idéale.

Je ne suis pas la mère parfaite que j’aurais souhaité être. Je ne suis même pas la mère imparfaite que je pensais pourvoir être. Je suis encore une autre, que je découvre chaque jour, chaque instant.

Je pensais que j’aurais toute la patience du monde avec mon fils, merveilleuse créature pleine d’insouciance.

Hors de moi l’idée de m’agacer quand il tape du cul sur la table à langer pendant 5 minutes alors que j’essaye désespérément de lui mettre sa couche.
Loin de moi les grognements de fatigue quand il a décidé que c’était le moment de venir dans mes bras, ha non, marcher, ha non, les jouets, ha non, les bras ho puis non, le youpla, ho tiens, le tiroir, haaaaaa mais que vois-je? un gâtôôôôôô ? Maman gato, maman gato, maman gatooooooo…
Non, je ne craquerais pas quand il a décidé unilatéralement que 4h du matin était une heure tout à faire raisonnable pour cogner sa luciole contre les barreaux du lit en chantant gnagnagnagnagna…

Hors, force est de constater que ma patience peut s’effriter assez rapidement, que la fatigue peut me faire ignorer certains besoins capricieux au profit de 5 minutes de silence dans le jardin, que mon énergie a une limite, surtout la nuit.

Et puis il y a ces petites choses sans importance qu’on ne fait pas alors qu’elles paraissaient indispensable avant l’accouchement. Ces petits riens qui ne manquent pas mais qui pourraient enrichir.

Par exemple, le rituel du coucher est d’une terrible sobriété chez nous : On le couche, on lui glisse une tétine dans la bouche, on ferme la turbulette, on met en route le lapin qui chante du trou de balle, on lui caresse les cheveux en disant toujours les mêmes mots, on sort en fermant la porte et 3 minutes plus tard, il dort à poings fermés.

Où est la chanson que je pensais fredonner pour qu’il s’en souvienne toute sa vie?
Où est l’histoire de T-Rex et de chateaux-forts que je croyais devoir lui lire chaque soir?
Où est l’immense câlin Doudou que je pensais faire tête contre coeur avec mon Bébéchéri?

Heureusement, les choses on bien le temps de changer. Il viendra sûrement le moment de lire une histoire avant le coucher. Il sera vite là, le moment tout doux accroché à maman pour retarder l’heure d’aller au lit…

Au fond nous sommes les meilleurs parents que nous pouvons être et pour des inadaptés débutants depuis plus d’un an, on se débrouille vachement bien !

Publicités

2 réflexions sur “Mère Idéale.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s