Nichons & Grosse Bedaine.

Voilà un titre racoleur ! Miam.

Mais non, je vais seulement te parler (encore) de grossesse et d’allaitement. Je suis enceinte de plus de 3 mois maintenant et je n’ai pas vraiment pris le temps de me poser pour réfléchir à cette seconde grossesse. J’ai beaucoup à faire avec mon fils, sans compter le boulot, la maison et tout le reste.

Et la première non-question que je ne me suis pas posée c’est de savoir s’il fallait continuer ou non d’allaiter. Je sais dans un petit coin de ma tête que nombreuses sont les femmes qui ont continué et qui ont opté pour un co-allaitement. Je sais aussi que nombreux sont les médecins qui conseillent (avec un peu trop d’insistance) de cesser l’allaitement dès l’annonce d’une seconde grossesse. Pour moi, le lait maternel coule de source et donc, je ne réfléchis pas à la question : j’ai du lait, il en veut alors Go Baby !

La seconde non-question que je ne me suis pas posées c’est de savoir si ce que je fais ou vis avec mon premier est bon ou pas pour ma condition de femme enceinte. Je me souviens lors de ma première grossesse que j’étais par choix personnelle et par les autres très protégée et très surveillée. Si l’enfant d’une amie était malade, elle ne venait pas me voir, si le chat avait vomi ou pire, sur le carrelage de la cuisine, je n’y touchais pas, je laissais faire l’homme de la maison. Mieux encore, j’avais banni tous les fruits de mers, toutes les charcuteries, tous les fromages au lait cru, tous les produits ménagers non bio, tous les cosmétiques non bio, je faisais cuire ma viande comme de la semelle alors que je l’aime bleue, bref, c’était à la limite du n’importe quoi ! Aujourd’hui, je ne regarde pas les étiquettes, je mange comme j’ai envie tout en respectant les règles d’hygiène mais je n’ai pas l’intention de fuir mon fils sous prétexte qu’il est malade, je ne compte pas me priver de saucisson sous prétexte que potentiellement, éventuellement, si t’as pas de bol tu choperas une merde.

La troisième non-question que je ne me suis pas posée, c’est de savoir si j’avais des principes à la con à mettre en place pour que cet enfant vive dans un monde parfait. Oui, comme 99% des femmes enceintes d’un premier enfant, je voulais le top du top du top pour mon enfant et cela passait par des vêtements en fibres Bio, des aliments Bio, peu de jouets et de préférence en bois, des couches lavables, des massages à l’huile Bio après chaque bain, des règles strictes mais justes pour le coucher, les repas et j’en passe… Mais oui, mais oui ! Si j’ai réussi à conserver certaines idéologies comme les couches lavables et le peu de jouets, je fais comme tout le monde, je lutte pour le coucher à l’heure prévue et s’il pleure, je le ressors 10 fois s’il le faut, il a 3 jouets en bois et le reste en plastique ou en tissus, il mange bio mais pas toujours et on fait du mieux qu’on peut pour le reste ! Alors cette fois-ci, la réflexion est toute prête, pour notre deuxième bébé, on fera comme pour le premier, c’est-à-dire, comme on pourra avec ce qu’on aura, à tâtons mon chaton !

Enfin, la dernière question que je ne me  suis pas encore posée mais qui par contre risque de commencer à me turlupiner sous peu, c’est de savoir comment gérer ma tornade avec une bedaine de camionneur canadien sous perfusion de Kronembourg… Là, j’avoue que je sèche parce que j’aimerai continuer à porter mon fils chaque fois qu’il en aura besoin, j’aimerai pouvoir jouer avec lui sans trop souffrir des positions incongrues qu’on peut prendre parfois pour faire le pitre et entendre rire aux éclats ce petit bonhomme plein de vie… Comment vous avez géré ça les mamans de pleins d’enfants?

Publicités

6 réflexions sur “Nichons & Grosse Bedaine.

  1. C’est vrai qu’au premier bébé on est un peu intense avec nos 100 millions de principes! Même si ma première n’a que 8 mois, je sens que je serai probablement plus zen au deuxième…:)

  2. moi j’ai étais encore plus zinzin à ma deuxième grossesse surement à cause de ma grossesse arrêtée du mois d’avant…. je sais pas!! pius ma fille avait 4 ans et se débrouille seule enfin je la laisse pas se laver et se préparer sa bouffe quand même mais elle se prépare seule et moi je fais les détails, la coiffure ….
    à la première j’avais 20 ans et à part que j’allais allaiter c’est le seul truc sur lequel j’étais sûre. j’ai vécu ma grossesse sans me prendre la tête mais pour la seconde …

    • ha tiens, comme quoi hein ! ou alors tu t’es pris la tête pour ne pas refaire certaines erreurs ? je sais que j’essaierai au maximum de ne pas faire les même grosses bourdes que pour mon premier mais après, je suis quand même vachement plus cool 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s