Le pied.

Le pied, c’est quand on a le temps, dans un rayon de soleil de prendre soin de soi.
Le pied, c’est de voir jouet son enfant, l’entendre rire tout seul et parler à ses jouets.
Le pied, c’est de prendre un bain à 2 quand par magie, on peut se retrouver juste lui et moi.
Le pied, c’est de partir en vacances, retrouver la famille et partager de l’inoubliable.
Le pied, c’est quand on oublie tout, les soucis et l’argent, les emmerdeurs et les emmerdeuses.

Aujourd’hui, prendre son pied n’est plus seulement dédié au plaisir jouissif de l’acte sexuel et à l’orgasme.
Mais d’où vient l’expression « Prendre son pied »?
Naïvement, j’ai d’abord pensé à mon fils qui tout content de s’amuser après le bain prend un grand plaisir à triturer et mordiller son pied tout propre. J’ai associé cet acte naïf et enfantin au plaisir pur et à la dérive linguistique des adultes.
Mais non, mais non. Grave erreur car cela n’a strictement rien avoir avec tout cela !

L’expression « prendre son pied » est une distorsion de la plus vieille unité de mesure française, le pied et qui remonte au XIXe siècle. Les Corsaire à l’époque devaient séparer leurs butins entre le roi, l’armateur et les autres. Il utilisaient alors le pied (qui mesurait environ 33cm) pour répartir équitablement leur or entre eux. Il s’agissait alors d’une part, d’une ration. chacun ayant sa ration, son pied, tous étaient content et partageaient donc un moment de plaisir grâce à cette récompense. Prendre son pied était donc partager du plaisir.

Plus tard, l’expression a dérivé dans le langage argotique chez la gente féminine qui a associé cette notion de part, de ration et de plaisir à la sexualité. Lorsqu’une femme était comblée, elle avait sa ration et de fait avait pris son pied. Ce n’est que bien plus tard que l’expression s’est généralisée et que tout être humain a pu exprimer son plaisir par cette expression devenue aujourd’hui un peu « fourre-tout »…

Voilà pour ta culture petite scarabée !

Publicités

3 réflexions sur “Le pied.

  1. Heureusement qu’ils ne se sont pas amusés à utiliser autre chose que leurs pieds ces joyeux corsaires… Çà nous aurait fait une belle jambe tiens.

  2. J’adore cet article.
    Il m’a fait planer au début quand tu parles de toutes ces choses qui font qu’on « prend notre pied ».
    Et en plus, il apporte une dose de culture générale qu’il est toujours bon de ressortir dans un dîner.

    Alors du 2 en 1, moi je kiffe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s