Hormonale, mais pas que…

Mon ventre est devenu le baromètre du temps qui passe, la bulle temporelle de la vie qui s’écoule. Mon nombril est un métronome, une horloge aux mouvements imperceptibles qui se gonfle d’amour avec les mois qui passent.

Je suis double.
Je suis évolution interne.
Je suis révolution invisible.
Je suis Femme et je suis écrin. Je suis 2 fois plus forte, 2 fois plus belle, 2 fois plus vivante. En moi, battent 2 coeurs. Je suis vie portant la vie, je suis précieuse et chanceuse.

Si les hormones de grossesse me font parfois rêver, pleurer ou ressentir à outrance, à fleur de peau, à fleur de coeur, je n’en reste pas moins émerveillée de la constitution biologique, de notre capacité à puiser en nous les ressources les plus profondes pour donner vie à une petit inconnu, ni tout à fait soi, ni tout à fait autre.

Je suis moi et porte au centre de moi. Je suis Une et je nourris l’Autre. Je suis Femme et je donne substance, je berce la vie, je couve la fragilité.

Je suis une poche ronde pas assez égoïste pour ne penser qu’à moi. J’ai fait une petite place à tout ce que j’ignore et que j’aime déjà.

Et passe le temps…

Publicités

2 réflexions sur “Hormonale, mais pas que…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s