Mon Héros, ma Nounou.

Si la particularité des femmes reste l’insatisfaction permanente d’un mode de vie trop étriqué pour son cerveau dont les méandres perfides la font culpabiliser de ce qu’elle admet comme essentiel à son équilibre, il arrive un jour, où consciente de cette subtilité de grognasse, elle tente d’exprimer clairement ses contradictions et pense ainsi soulager son coeur de maman oppressé par le bien pensé de la société/famille/comparaison amicales etc…

Là, déjà, tu as tout compris… non?

Pour faire simple, je voudrais rendre hommage à mon sauveur de nerfs en boule : ma Nounou choux. Parce que cette femme douce et discrète qui sait choyer mon fils et me le rendre suffisamment épuisé pour qu’il ne me rugisse pas dans les chaussons dès son retour à la maison, a sauvé ma vie de couple et ma vie sociale, ma santé mentale et mon look.

Pourtant, la démarche de mettre son enfant chez la Nounou, acte pourtant vital pour moi, a été pendant des mois une source de culpabilité terrible. Je me voyais comme étant une mauvaise mère, abandonnant son enfant, son apprentissage et son évolution à une autre, une étrangère, une qui sait, puisque moi, je ne fais pas partie de ces mères capables de rester toute la journée avec 80cm de morve collé au derrière sans perdre mon sourire et ma patience, mon âme de femme et mon désir de projection constructif au sein de la société.

C’était donc nécessaire, mais mal vécu. Pourtant, chaque jour les bienfaits s’en ressentaient, puisque le dimanche soir arrivant, mon corps et mon esprit épuisés hurlaient de bonheur que « demain y’a Nounou! ». Mais revenait ensuite, le poids de  la famille qui te regarde de travers parce que tu mets ton enfant chez une Nounou même les jours où tu ne travailles pas!!! Honte sur toi !

La société conçois aisément que tu fasses garder ton enfant si tu travailles, puisque tu as fais le choix de travailler malgré ta procréation fertile, mais faire garder ton enfant même les jours où tu ne travailles pas? pourquoi? tu ne l’aimes pas ton enfant? et qu’est-ce qu’il va penser de sa maman? il va se sentir abandonné…

Donc la femme doit porter l’enfant, le mettre au monde, travailler et garder son enfant pendant que tu la regardes crever en disant, « ben oui, c’est la vie ma chérie ». Non merci. Alors oui, si je ne travaille pas le mercredi, je le garde pour moi, pour le ménage, le rangement, les rdv divers et personnels, le repos et la femme en moi qui a besoin de souffler. J’oublie la mère et la bosseuse, un peu…

Mon fils, il nous a le week-end, on joue, on rit, on se promène, on s’amuse et on le vit bien parce que pendant la semaine, chacun a pu se ressourcer un peu. Alors ma chère Nounou, merci. Merci de me donner la possibilité de me retrouver en tant que femme. Tant que je pourrais me le permettre financièrement, je ne changerai rien à ma façon de faire et tant pis pour les préjugés de ceux qui ne veulent pas comprendre!

Parce que je pars du principe que se rendre heureux, c’est permettre de redistribuer ce bonheur aux autres. Si je suis détendue parce que j’ai pu prendre du temps pour moi, je serai plus patiente et plus disponible pour mon fils et c’est l’essentiel, qu’il soit bien, joyeux, souriant parce que sa maman est pleine de petits bonheurs cachés au fond du coeur…

Publicités

2 réflexions sur “Mon Héros, ma Nounou.

  1. ma grande a été gardé aussi et le vendredi après midi je récupérais ma naine pour la sieste une fois que j’avais déménagé sinon elle restait là bas le temps du ménage ou alors je faisais les mag sans enfants et sans mari !!!!
    là je suis en congés mat donc je garde les filles mais à la rentrée ma petite va aller à la crèche (ok une demi journée par semaine !!!) pour voir du monde!!!
    on fait comme on veut d’abord !!!! mais c’est aussi bien de se garder la journée ou demi journée pour les tâches et être tranquille le week et profiter à fond d’eux sans ménage repassage lessive ….

  2. Comme tu dis c’est tout aussi important pour les enfants, de voir d’autres petits, de sortir du cocon familial, de voir ailleurs et autre chose.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s