La sexualité des cétacés.

Non, je ne vais pas te parler de l’organe sexuel de la baleine même si c’est monumentalement intéressant. La vie de nos amis mammifères marins pourrait, à l’occasion, si le coeur m’en dit, éventuellement, faire l’objet d’un article passionnant mais là, c’est un mammifère bedonnant et échoué sur canapé qui va intéresser notre propos.

Je t’avais déjà parlé de ma fascinante et ô combien palpitante vie sexuelle à travers cet article intime et néanmoins poignant : « épisiotomie mon amour« … Je vais maintenant te parler de cette facilité de rapport charnel quand on possède un troisième téton à la place du nombril et que l’on a aisément dépassé les 99cm de tour de ventre.

Parce que « le sexe est le ciment du couple » nous a t’on un jour raconté et que l’homme, dans toute sa tendresse, peut t’aimer à en perdre la tête, il a quand même besoin de relation physique et charnelle, qu’il n’a pas la force des femmes pour résister à la tentation, qu’il ne vit pas la grossesse dans sa chair et se nourrit de nostalgie pendant 9 mois en tentant d’oublier qu’avant, sa femme lui sautait sur la bite au moins 1 fois par jour et que depuis que ce petit morceau d’amour est venu se loger là, il a le caleçon en berne la plupart des jours de la semaine…

Alors, la femme enceinte et inhibée dans sa libido, pleine d’hormones de bonheur mais vide de désir sexuel, comme a son habitude culpabilise et cogite. Si les 4 premiers mois de la grossesse sont relativement semblables à une vie normale et active, quand le ventre commence à prendre une place certaine, les règles du jeu changent.

Il arrive que ce soit l’homme qui bloque, pensant à toutes sortes de scénarii dont le plus courant (surtout si l’enfant à naître est une fille) est que l’homme, dans toute la puissance de sa virilité craint de toucher son enfant avec son sexe et de le traumatiser, pire, de le déformer et de lui faire mal… Mais outre cette étrange prétention masculine, en règle générale, la femme fait obstacle au coït et s’en veut.

Il s’agit de réinventer et de redécouvrir son corps malgré cette protubérance gigotante et handicapante, malgré les seins sensibles et les positions devenues impossibles. Et là, on peut dire que la souplesse est ton amie !

Réapprend les caresses, prendre le temps de s’occuper de lui, qu’il s’occupe de toi. Oublier un temps la pesanteur du corps et s’offrir.

Bouge, essaye, amuse toi. Il faut tenter certaines positions, rire de ce qui ne fonctionne pas, si le rapport est interrompu, au moins tu auras partagé un moment intime de rire et de tendresse.

Explore d’autres univers, il faut cesser de croire que les zones érogènes sont prédéterminées et immuables. Si ton corps évolue  ton esprit aussi et ta relation personnelle aussi. Lâcher prise c’est le maître mot, accepter de se laisser aller à une nouvelle expérience sans préjugé.

Massages, accessoires, livres etc… les outils sensuels mis à notre disposition sont si nombreux qu’on n’y pense pas toujours mais ils peuvent être d’une utilité certaine quand on manque d’inspiration dans le désir.

Pour moi, abandonner même 9 mois une activité commune avec celui que j’aime est impensable. Parce qu’il y a le désir, parce qu’il y a l’envie de lui faire plaisir, parce qu’il y a le besoin de se retrouver dans le contact des peaux. Toute la difficulté en général est de m’accorder le droit de me faire plaisir, car si je le désir chaque fois que je le regarde, mon corps, plein de cette petite vie en formation, me dit toujours que « bof, ça va être moins bien maintenant que je suis grosse »… Alors je lutte contre cette impression, je trouve des clés pour bloquer les hormones de la maman pour laisser éclater celles de la femme.

Et vous, le cul enceinte, ça se passe comment? en toute franchise…

Publicités

12 réflexions sur “La sexualité des cétacés.

      • en fait ça a commencé avec ma prmeière bon ç la fin tu vois avec mes plus 50 kilos c’était juste pas possible puis on a repris mais ce n’était plus pareil….
        blocage de mon homme…
        et avec la deuz comme j’ai « perdu » un petit pousin juste avant quand je suis tombée enceinte juste après je voulais attendre l’écho j’ai eu du mal à accepter d’avoir gardé un poussin sans vie dans mon corps pendant plus d’un mois et demi … puis après l’écho on a repris légèrement et là (rien à voir avec nos rapports) j’ai commencé à perdre du sang je me revoyais déjà entrain de le perdre et tout et tout du coup on a stoppé net. et depuis la naissance (oué je sais ellea 8 mois ….) c’est justele désert du sahara déjà je n’ai aucune envie rien wallou !!!! puis je suis collée à ma fille enfin à mes filles avec qui je monte le soir pour le câlin mon homme lui reste en bas il travaille bcp le soir pour passer plus de temps avec nous la journée pour déposer la grande à l’école pour aller la rechercher. je comptais sur les vacances pour dire d’être à l’aise puis non en plus je me sens énorme lui me gonfle avec ses 65 kilos !!! on dirait laurel et hardy …. bref je n’ai aucune envie et lui n’ose pas m’en parler et si j’en parle je m’énerve de suite !!! putain il m’a m’aidr quand ce psy !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

        • C’est dingue comme la relation enfant/corps peut modifier les relations intimes. J’espère que vous retrouverez progressivement une façon de vous retrouver, c’est tellement important. Je sais que tant que tu seras mal dans ton corps il sera difficile de t’abandonner… courage ❤

  1. Enceinte, ça a été ceinture assez vite…
    Déjà, nous on n’est pas trop branchés là-dessus. On préfère un bon gros câlin bien tendre à une partie de jambes en l’air, en général. Bon c’est comme ça, nous ça nous va très bien ainsi et c’est tout ce qui compte, pour nous la vie sexuelle c’est très secondaire.

    Mais un jour, juste j’ai pas pu. Je devais être enceinte de 5 mois, j’étais déjà énorme, et j’ai pris conscience (une des rares fois en plus!) que je n’étais plus toute seule, mais qu’on était deux. Enfin trois, en l’occurence.
    Et là c’était plus possible. Papa Loup a très vite compris, il n’a rien ajouté, il a compris, simplement. Il n’a pas réinsisté jusqu’à la naissance du louveteau, il a même été plutôt patient après. On n’a remis ça que 3 mois après sa naissance, et là on s’est redécouverts.
    Bon par contre, pendant la traversée du désert, même si on ne voulait rien faire « avec moi », mes mains (et d’autres choses) n’étaient pas enceintes, donc histoire de réchauffer un peu les nuits hivernales…

    • oui, la sexualité c’est pas forcément le coït en lui même, donc tant que la complicité et la tendresse, les caresses et tout ça sont là, c’est cool 🙂 et 3 mois pour reprendre après une naissance, c’est tout à fait bien!

      • J’étais pas super motivée, mais je me sentais mal de laisser mon homme en plan comme ça… J’avais encore 15kg en trop, je pendouillais de tous les côtés, ça ne donne pas trop envie non plus.
        Finalement, sans me forcer, on s’est laissés faire, alors que je n’en avais pas du tout envie quand on a commencé, comme quoi…

        C’est super important de se garder et de se redécouvrir à chaque occasion qui se présente je trouve 🙂

        • oui exactement 🙂 , pour nous aussi c’est une redécouverte depuis la deuxième grossesse et s’en sera surement une autre après l’accouchement encore 🙂

  2. Pour moi ça n’a pas changé grand chose, ha si peut être que je m’interdisais d’arriver jusqu’à l’orgasme par crainte de déclencher des contractions. Mais nous avons fait l’amour jusqu’au terme et rapidement après l’accouchement pour les 2 grossesses.

    • Cool, j’adorerai avoir une super libido pendant ma grossesse ! cela dit je ne me plains pas du tout, je trouve qu’on garde une belle sexualité malgré tout 🙂
      C’est vrai que l’orgasme déclenche des contractions, mais je m’en étais inquiété pour ma première grossesse et en fait, rien de dangereux alors hop hop hop… 🙂

  3. En toute franchise ? Niet ! J’avais pas envie du tout. Je me suis juste forcé la dernière semaine parce qu’on m’a dit que ça pouvait déclencher bb.

  4. ceinture?? ah non ca c’est juste complètement impossible!! 2jours sans, même enceinte jusqu’au yeux c’est une éternité!!! Comment ça on est pas des machines???

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s