Rendre à César…

Un jour, bientôt, il faudra écrire le nom de mes enfants sur leurs affaires…
Un jour, bientôt, il faudra se souvenir quel nounours appartient à qui…
Un jour, bientôt, il faudra que chacun ait son coffre à jouets, son univers…

Comment fait-on pour gérer les jalousies, les possessivités, les « c’est à moi » et le partage des choses?
Découvrir petit à petit ce qui pourra être partagé, mis en commun et ce qui nécessitera une identification stricte. Découvrir les sensibilités différentes de mes deux bébés qui s’affirmeront dans leurs différences.

Petit à petit, apprendre à séparer ou à rassembler.
Je me souviens de ma mère passant ses soirées à coudre le nom de ses enfants sur chaque vêtement avant les départs en Colo.
Je me souviens des codes couleurs pour dire : bleu pour toi, vert pour moi, rose pour les deux.
Je me souviens des chamailleries, des cris, des gros yeux de papa qui tentait ensuite de nous expliquer la notion de partage…

Voir les colères des enfants des autres quand le doute subsiste entre les jouets du grand et les jouets du petit, voir la difficulté à se faire entendre et à se faire comprendre, voir la colère dans les yeux des frères et soeur, capable de s’aimer si fort, capable de se détester tout autant.

Penser qu’ici aussi, bientôt, mon grand bébé voudra piquer les jouets de son frère juste parce qu’il joue avec et que ça lui fait envie, qu’il refuseras de lui prêter ses propres jouets parce qu’il entre dans l’âge difficile où tout lui appartient et où rien ne se prête…

Penser que finalement, j’anticipe un peu, j’y pense, mais je ne suis pas vraiment inquiète, non, pas encore !

Publicités

7 réflexions sur “Rendre à César…

  1. C’est rigolo, j’ai eu cette interrogation aussi hier soir ! Nous avons encore un peu de temps pour savourer les relations bisounours de nos ainés avec nos bébés. Les conflits viendront sans doute trop tôt à mon goût !

  2. Je garde mon Bébé à la maison. Et quand ma Crapouille est amenée à cohabiter avec d’autres enfants, elle joue de son côté. Enfin, c’est ce qu’elle espère. Bien souvent les autres viennent lui prendre ce qu’elle a en mains, elle tente de le récupérer 1 fois, 2 fois et laisse tomber… Elle jette son dévolu sur un autre, qu’elle se fait aussitôt piquer. Une troisième fois, et elle abandonne, les larmes coulant des yeux, hurlant « Maman ! Maman ! ».

    Seulement 11 mois, et c’est un peu compliqué pour lui expliquer…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s