Cèpe à bon?

J’aurai du te poster cet article avant la fin de la saison, mais j’étais trop occupée à te gâter avec mes copines 🙂 Donc, si cette recette t’intéresse, tu te la mets de côté pour l’année prochaine.

Aujourd’hui dons, je vais t’apprendre à faire des conserves de champignons, plus précisément de cèpes. Des conserves qui vont te permettre de les manger comme tu veux plus tard, baveux si tu les aimes baveux, grillés si tu les préfères plus secs, cuisinés en sauce avec un lapin… bref. D’abord, si comme moi tu as la chance d’avoir près de chez toi un bois qui foisonne de petites têtes beiges comestibles, tu vas passer presque tous tes week-end ou toutes tes matinées à traquer le chapeau. Et si tu as la chance comme nous d’en rapporter un jour 4 kilos et autant le lendemain, tu vas devoir choisir entre les distribuer aux voisins ou les conserver convenablement.

Nous en avons partagés avec nos petits vieux qui nous en ont apportés, pensant que les jeunes pousses comme nous étions trop abrutis occupés pour connaitre la nature et ses trésors (mouhaha) et nous leur en avons donnés en retour histoire de leur signifier que nous savions et les reconnaître et accessoirement, leur faire plaisir hein !

Petite description de ce qu’il faut faire pour conserver et manger des champignons toute l’année :

*D’abord, ramasser des champignons, sans se tromper et en quantité suffisante pour les conserver, les nettoyer soit au pinceau sec, soit avec un chiffon humide, mais les Cèpes ne se lavent pas ! et ils ne s’épluchent pas non plus !!!

 

*Une fois ce fastidieux travail de fait, car oui, c’est bien le plus chiant de tout ! Il reste à les couper en morceaux…

*Mettre alors une gamelle d’eau à chauffer et blanchir les champis (c’est-à-dire, attendre que l’eau se mette à bouillir, mettre les champignons dans l’eau et attendre de nouveau que l’eau se remette à bouillir.) Sortir et égoutter les champignons.

 

*Une fois arrivé là, mettre les champignons dans des bocaux, jusqu’à 1cm du bord, ajuster les caoutchoucs neufs et fermer les bocaux.

*Dans un stérilisateur (lessiveuse, cocotte minute, enfin, ce que tu as d’assez grand) faire bouillir de l’eau et plongez-y les bocaux. L’eau doit recouvrir les couvercles. Laisser bouillir 1h.

 

*Quand tout est terminé, il ne reste plus qu’à les stocker dans un endroit sec et frais à l’abris de la lumière et de les déguster au fur et à mesure pendant l’hiver en les faisant revenir à la poêle avec de l’ail et du persil… grrrmiam !

Pour info : Il n’existe rien de pire pour l’organisme humain que d’associer les oeufs avec les champignons. Aussi, abandonne cette idée reçue qui dit que les omelettes aux champignons, c’est ce qu’il y a de meilleur au monde, car il existe des plats bien plus savoureux et meilleurs pour la santé ! Cette combinaison alimentaire fatigue énormément l’organisme et le système digestif. Ce n’est pas la seule, il en existe beaucoup d’autres…

 

Publicités

3 réflexions sur “Cèpe à bon?

  1. Super! Ici aussi, on est dans une région à cèpes et on adoooooore ! Quand mon mari n’était pas encore mon mari, on se faisait souvent des diners avec juste des cèpes en garniture. Il m’a confié n’avoir jamais vu une femme adorer autant les cèpes ! 😉 (je l’ai pris comme un compliment 🙂 )
    Mais sinon, je ne savais pas pour l’omelette, car j’aime bien les omelettes aux champignons (mais pas aux cèpes, quand même, faut pas gâcher!) Pourrais-tu donner des sources ou des liens expliquant ce phénomène ? Merci !

    • J’ai lu cela il y a assez longtemps dans un magasine santé bio. mais, les combinaisons alimentaires bénéfiques ou néfastes sont d’abord mis en lumière par deux hygiénistes : le Dr Shelton et Désirée Mérien. Puis, ces travaux de recherche sont également étoffés par le diabétologue Michel Montignac, que j’ai beaucoup suivi lors de ma première grossesse car je faisais du diabète gestationnel et je voulais comprendre comment cela fonctionnait.
      Finalement, pour compléter ma collection, j’ai continué avec le Dr Peter J. D’adamo qui a écrit sur les groupes sanguins et les aliments que chaque groupe accepte ou doit éviter.
      Ce n’est pas seulement d’un point de vu de la digestion (Oeuf/champignons c’est juste lourd à digérer et donc plus long et donc plus fatiguant pour l’organisem, amis c’est tout) en revanche il y a certains aliments ou certaines associations qui favorisent des maladies chroniques ou des prises de poids ou des pertes de poids etc etc.
      France Guillain aussi a mis en avant certains dangers, amis je ne sais plus dans quel livre par contre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s