Avec le temps…

Attendre.

Il arrive un jour où plus rien ne reste à faire sinon attendre.
Tout est prêt, autant que possible.
Le repos des jours durant, autant que possible.
Et l’espoir, chaque instant de sentir autre chose, là en soi.

Attendre.

Parce qu’on est devenue encombrante, lourde à bouger.
Parce qu’on se sent parfois inutile.
Parce qu’il faut encore un peu de temps avant le grand saut final.
Et on en vient presque à souhaiter la douleur, là en soi.

Attendre.

Tourner en rond, du côté gauche au côté droit et soupirer.
Lire, un peu, écrire, un peu, regarder la télé et soupirer.
La fin, c’est long même si ce n’est souvent l’affaire que de quelques jours.
Et pourtant la plus belle longueur s’est faite sans même y penser, là en soi.

Attendre.

Regarder tourner l’horloge et s’impatienter.
La seconde d’après, regarder le chemin parcouru et flipper.
Se demander, comment, se demander ses yeux, ses cheveux, son caractère.
Et espérer ceci ou cela, que l’on aimerait qu’il prenne, là en soi.

Attendre.
La délivrance et la rencontre.

S’attendre…

Publicités

Une réflexion sur “Avec le temps…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s