7 jours… et puis…

IMG_2384Il reste 7 jours. C’est la logique des choses. Le bébé peut arriver avant, parfois bien avant, mais il peut aussi arriver après ou le jour même. Et même si la simple pensée que je puisse passer les fêtes de Noël à la maternité, loin de mon grand fils et de la magie de voir briller ses yeux, avec toute la famille sous le sapin, me tire des larmes de crocodiles (Hormones power), je me dis que finalement : « C’est le jeu ma pauvre Lucette ».

Même si ça me chagrine vraiment.

Et bien sûr, parce que la vie serait trop douce sinon, je dois en plus supporter les reproches de la famille qui râle, parce que bon, « tu comprends, nous, on vient de loin, alors si c’est pour pas te voir et passer ton temps à la maternité, c’est quand même dommage ! »…

Après un petit temps de surprise, j’ai fini par répondre méchamment : « Tu sais, peut-être même que le bébé n’arrivera qu’après terme et que vous serez déjà repartis, alors je serais vous, je resterais chez moi, c’est vrai, après tout faire 1200 km pour rien ce serait con ! »

Donc, oui, on se sent soutenus, à 7 jours du terme. Mais pourquoi est-ce qu’il faut toujours qu’un enfant arrive avant? Oui, mon ventre est ENORME, oui, il est bas, oui, on a VRAIMENT l’impression qu’il y en a 2 ou que je vais mettre bas, là tout de suite, sur le tapis roulant de la caisse de Carrefour, mais non ! Personne ne peut prédire s’il sera là 3 semaines avant terme ou 2 jours après et tant mieux. Même si j’en ai marre, parce que c’est lourd, ça tire, je roule plus que je ne marche, quelque part, c’est magique de se dire que rien n’est prédit, que chaque seconde est une surprise et que chaque soir, je me couche en me demandant si demain matin on sera 4.

Dans la bouche des caissières : « Houlà ! c’est imminent! » – Mais qu’est-ce que tu en sais guenon?

Dans le bouche de ma (douce) mère : « Bon on est le 15 là, il arrive quand? » – demain à 14h12 par le train, quai n°4 !

Dans la bouche des médecins : « Ha bah ce sera un beau bébé avec un ventre pareils ! » – Beau oui, gros non, et alors ?

Et le soir, quand mon fils dort, que je m’allonge, je caresse mon ventre et je lui explique que tout cela ce n’est pas grave, qu’il peut prendre le temps qu’il faut pour être prêt, vraiment prêt à affronter tout ce qui l’attend dehors et que oui, il a bien raison de profiter encore un peu de quelques galipettes dans sa piscine privée où il ne manque de rien et où il a pour musique et réconfort, le coeur de sa maman…

Publicités

9 réflexions sur “7 jours… et puis…

  1. Incroyable les commentaires de ta famille 😦 c’est effectivement pas la peine qu’ils fassent le déplacement si c’est pour être odieux…Par définition on peut jamais prédire quand ça arrive, c’est pas un colis poste, c’est pas sur rendez-vous…

  2. Ah la famille et ces réflexions adorables pleines de compassion et d’amour. Souvent je me dit heureusement qu’on a les amis!
    J’avais eu le droit à beaucoup de mots doux également du style « Faut pas que tu accouches tel jour parce que c’est la brocante, on a réservé un emplacement. Et y a N. qui vient donc on ne pourra pas venir ». Et de l’autre côté « Essai d’accoucher un week-end car en semaine y a trop d’embouteillage, c’est chiant. Ou un jour férié. »
    C’est vrai que ça se commande et nous le faisons exprès de pas accoucher « en temps et en heure » pour faire chier nos parents! Cela dit ce serait cool 😉
    En fait dans l’histoire, seul mon père a été intelligent, il a décidé de venir, de Bretagne, 1mois après ma DPA « comme ça je suis sûr qu’il sera là et t’aura peut-être eu le temps de récupérer un peu. »

    Bref, je ne sais pas commenter sans raconter ma life 😉 je voulais juste te dire que je te comprends, je te soutiens et j’adore ta réponse elle est trop bien envoyé!

  3. Je me souviens de ces derniers jours avant mon deuxième accouchement… Ma Princesse est née après la DPA et tout le monde y allait de son petit commentaire! Je pensais la même chose que toi: je profite et elle autant, c’est bien là l’essentiel…

  4. Je te comprends bien, bientôt le premier anniversaire de ma petite, et cette histoire de présence ou non à Noël était mon lot aussi… Inquiète de passer le réveillon sans ma grande chérie, et comme de fait, le 22 en fin d’après-midi la petite soeur était née ! Le soir du 24, le papa, la grande soeur, ma mère et mon frère sont venus partager quelques toasts dans ma chambre, avant de retourner ouvrir les cadeaux.
    Quoi qu’il en soit, cette naissance sera belle et pleine d’émotions. La date et l’heure, on s’en fout et tu as bien raison !
    Courage pour ces derniers jours et profit, c’est tout ce que je te souhaite ! 🙂

  5. Je vais y aller de ma phrase bien lourde et bien inappropriée….. Accouche avant le 1 janvier c’est BEAUCOUP plus intéressant pour les impôts….

    Perso je pleurais tout les matins parce que j’en pouvais plus de devoir me lever un jour de plus avec SI mal au dos, et tellement lourde. C’est le comble d’accoucher après terme, quand t’as été hospitalisée et que t’as pris des medocs pour menace d’accouchement préma à 7 mois…. grrrr

    Ils vont lui faire peur à ton petit bout!!

  6. Je pense beaucoup à toi, à vous ce soir..je te souhaite une très belle rencontre, profite de chaque instant parce que c’est vrai ça passe bien vite..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s