Les jours comme ça…

Où tu regrettes le temps insouciant de tes 20 ans, seule, cheveux aux vents dans les rues pavées de Paris à chercher pendant des heures LA paire de chaussure qui ira avec LA robe que tu as trouvé la veille en sortant du boulot.

Où tu aimerais seulement partir, loin, très loin et tout oublier. Laisser derrière toi les enfants et le mec pour siroter un mojito avec les copines sur une plage au soleil et se raconter des trucs de filles, s’engueuler, se marrer, médire et rêver…

20130126-174846.jpg

Où tu regardes « c’est ma vie » ou « tellement vrai » juste pour te rassurer, voir que tu es normale, avec une vie saine et équilibrée, que ta famille n’est finalement pas si mal et que tu n’as plus de raison de te plaindre…

Où tu troquerai bien ta belle-mère contre un meuble, parce que ce serait moins dangereux pour ton gamin, moins bruyant pour ta migraine et plus joli dans ta maison.

Où tu regardes ta moitié d’un air mou en pensant que si tu avais une pièce magique pour faire un vœux, tu échangerai bien ta peau avec la sienne pendant une petite semaine, juste pour voir quelle loque il serait arrivé le vendredi soir et lui faire comprendre que oui… Tu as un peu besoin d’aide, parfois, épisodiquement, bordel !

Où tout se ligue contre toi, la machine à laver qui ne veut plus essorer, le petit qui fait une poussée de croissance et qui tête toute les 20 minutes, le grand qui retourne la maison entre deux caca explosifs de gastro avec douche obligatoire et l’homme le soir en rentrant qui te dit : « j’ai eu 3 réunions, je suis crevé, on mange quoi? » …

Où tu enchaînes les bonnes nouvelles, entre décès et maladies et où ton cœur dit stop ! Et là, qu’est-ce qu’il te reste, entre ton chat et tes deux gamins, ta maison en bordel et la plaquette de chocolat vide ?

Et puis…

Ces jours comme ça où il suffit d’un câlin, d’un regard, d’une caresse.
Ces jours comme ça où il suffit d’un coup de fil, d’un mail ou d’une visite.
Ces jours comme ça où il y a la musique, les amis, la vie simple.
Ces jours comme ça où tout coule de source, tout en évidence.

Ces jours comme ça qui contrebalancent la merde des jours comme ça, où rien ne va plus et qui regonflent, desserrent le coeur, sèchent les yeux, redonnent vie…

Publicités

5 réflexions sur “Les jours comme ça…

  1. Oui il y’a des jours comme ça, je crois qu’on en a toutes des jours comme ça. mais comme tu le dis si joliment il y’a aussi des jours où des petits riens font des petits bonheurs quotidiens.
    Alors bon courage pour cette journée sans et demain espérons un rayon de soleil dehors ou dans nos cœurs ( allez rêvons un peu, pourquoi pas les deux ^^ )

  2. Roooh putain quoi ! pourquoi je suis si loin de toi !

    Le shopping les mojitos et les copines ne sont pas incompatibles avec ta vie de Maman bourdayl 😦

  3. Ton billet m’a tiré les larmes, par sa beauté et sa tristesse aussi. Que de sacrifices parfois quand on est femme et mère… Que de bonheur que l’on parvient ainsi à saisir au vol… Juste ❤ ❤ ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s