Avant / Après

avant_apresAprès avoir eu deux enfants et faisant chauffer le dernier neurone actif pendant mes heures de farniente entre 3h12 et 3h14 du matin, j’ai fais le déplorable constat que le monde actuel ne nous prépare pas à devenir des parents. Il ne nous aide pas à être des parents.

Ce monde nous incite à faire des enfants, puis il nous largue et d’emmerde toi !

J’en veux pour preuve toute l’attention dont une femme enceinte fait l’objet et toute l’ignorance à laquelle on est confrontée en tant que jeune maman.

Avant, on te fais une prise de sang tous les mois et on te surveille le pipi.
Après, il faut pleurer pour avoir droit à un bilan sanguin alors que tu as perdu 14000 litres de sang en accouchant (oui j’exagère)

Avant, on te dit ce que tu dois ou non manger et qui sera bon pour ton bébé.
Après, personne ne te dis comment diversifier ton petit et encore moins ce que tu ne dois pas lui donner. Je me revois encore chercher sur internet des conseils pour savoir à quel âge donner du miel ou du chocolat ou des œufs…

Avant, on te dit que l’allaitement c’est mieux, mais c’est toi qui voit.
Après, on te laisse crever avec tes nichons engorgés et crevassés et si tu as le malheur de te poser des questions, on te répond le regard las que tu n’as peut être pas assez de lait et que tu peux compléter avec du lait artificiel, sans chercher à t’accompagner.

Avant, on te palpe la chatte tous les mois, c’est cadeau t’adore ça, on le sait!
Après, on retouche à peine le périnée et tes incontinences à l’effort emmerdent tout le monde, les protégés slip c’est pas contraignant !

Avant, on surveille la taille de ton utérus, le contenu de ta vessie, tout ça tout ça.
Après, on te regarde la diastase avec indifférence, le bistouri sous le bureau, parce que c’est bon pour la sécu.

Avant, on te compte les orteils du petit à naître, on te mesure le fémur et le périmètre crânien.
Après, on constate un nez qui coule et on se trompe de diagnostic par fégnantise  au risque de devoir courir aux urgences et te ronger les sangs  à cause d’un blasé de pédiatre à la con.

Heureusement, il y a internet, heureusement, il y a des bouquins, heureusement, il y a d’autres mamans, toutes aussi seules et désemparées que toi, une sorte de chaîne humaine qui se refile des tuyaux que le corps médical se garde jalousement histoire de pouvoir te culpabiliser ou se gausser de ton ignorance.

Pour fair court :
Avant on me donnait des informations dont je n’avais rien à foutre et qui m’ont étés inutiles la plupart du temps.
Après, j’ai du aller moi même chercher des informations que personne ne voulait me donner.

ou encore, avant, tu as les médecins qui (parfois) disent des conneries
Après tu as les grands parents qui (souvent) disent des conneries
On comprends mieux pourquoi on se sent si seule après le retour de la maternité !..

Publicités

4 réflexions sur “Avant / Après

  1. Juste complètement exact… Toutchaud arrive a 6mois, début de la diversification et aucune info, ça me gonfle!!!

  2. Salut,

    Je n’ai pas encore d’enfant mais c’est bien le sentiment que j’ai en tant qu’observatrice. Pas facile de gérer la période après accouchement ou l’objet de toutes les attentions ecclipse un peu les difficultés rencontrées par la mère.
    Bon courage,
    Mystinguett

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s