(24-(6+1.5))x7=0

horloge-design-le-temps-s-ecouleCherche pas à calculer, j’ai raison, ça fait zéro ! Parce que 24h dans la journée, moins 6h de sommeil (de façon aléatoire et hachurée mais ne chipotons pas) – 1h30 de sieste en deux fois par jour et le tout 7 jours sur 7, ça fait 0h00, rien, nada, kedalle, walou ! J’ai juste le temps qu’il faut pour gérer le minimum : Enfants, maison, linge, boulot, paperasse et sommeil en retard.

Alors le blog, les poils sur les jambes, la lecture en retard, le sexe et autres joyeuseries, c’est sur rendez-vous et pas avant 2014…  Et je me plains, je me plains, je me plains. Je me plains de n’avoir le temps de rien, de n’avoir pas réussi à finaliser les projets engagés il y a 4 ans, je me plains de passer à coté de ma féminité, je me plains de ceci et de cela. Et un jour, les tatas des petits viennent à la maison. Elles racontent leur vie, se plaignent aussi, me regardent vivre et me trouvent fortes. Je regarde filer l’heure autrement. Elles sont 10h par jour au boulot, je suis avec mes enfants. Elles sont en ville, je suis à la campagne, elles sont stressées et fatiguées, je suis fatiguée mais heureuse.

Et puis elles repartent. Alors je fais un tour à la vitesse de l’éclair sur internet, le temps d’une tétée, sur le téléphone, quelques statuts facebook, quelques mails, quelques photos Instagram, quelques blogs fétiches. Et je réalise que ma vie est plus douce que d’autres. Que mes enfants sont en pleine forme, je ne suis pas inquiète pour eux et je n’ai que rarement eut à me faire du souci pour eux. Que mes deux grossesses ont été normales, pas faciles mais normales. Que  je n’ai jamais eu à attendre un enfant, 15 jours après décision de faire un bébé, j’étais enceinte, les deux fois. Que l’homme avec qui est vie est un macho grognon et agaçant mais c’est un amant, un père et un mari solide, tendre, fort, fiable et que j’adore (et qui m’adore). Que les travaux de la maison sont pesants, mais  j’ai un environnement idéal pour mes enfants et ma vie de famille, la nature, les grands espaces, la sécurité du voisinage.

Alors oui, j’aimerai être plus souvent sur le blog pour étancher ma soif de lire et d’écrire. Oui, j’aimerai pouvoir prendre un bouquin et me poser plus de 5 minutes par 24h. Oui, je voudrai du temps pour moi sans pisser ou me doucher devant un petit garçon curieux « pipi maman? » « Bain maman? » « zizi maman? »… Mais je crois que ma vie en fait, je ne l’échangerai avec personne.

Et si j’arrêtais de me plaindre, juste pour cette semaine?

Publicités

5 réflexions sur “(24-(6+1.5))x7=0

  1. Même constat ici, je me plains je me plains mais tout n’est pas si terrible et finalement ça va bien (c’est le titre du billet de mon blog écrit la semaine dernière!)
    Je tente une semaine positive, pour voir 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s