Les petites révolutions

20130531-100608.jpgJe me souviens des quelques discussions avinées à la veille de 2008 avec des amis. Cette conscience flottante que nous passions un cap important de notre vie. Quelque chose d’immatériel, d’impalpable mais qui nous pousse et nous construit.

Je me souviens d’avoir cherché d’autres voies, d’autres réponses pendant des mois, sans trouver ce qui était fait pour moi.

Vint ensuite un enfant et sa petite révolution. Avec lui des lectures, des rencontres, des changements radicaux. Un enfant, ça fait faire des choix sans concession parfois. Avec lui l’allaitement, un regard plus sévère sur la composition des aliments, l’éviction des plv, pas tous, mais beaucoup, la préparation courante de petites choses saines et bio.

C’était en route, les traits d’une autre façon de vivre et de manger étaient en train de se dessiner. Mais en douceur, pour ne brusquer personne. Sans être encore pleinement ancré en nous. En moi plus qu’en mon homme d’ailleurs.

Puis, notre deuxième enfant et sa petite révolution. Un peu plus violente cette fois, probablement parce que nous sommes plus forts, prêts à l’encaisser vraiment. Des lectures plus pointues, des convictions plus fermés, des besoins et des envies plus détaillés.

Et puis, après discussions avec l’homme, commencer à prendre de vraies décisions pour notre famille. Faire entendre et faire comprendre qu’il est temps d’essayer une autre façon de faire. Supprimer progressivement mais définitivement ce qui nous fait du mal, ce qui nuit au corps… Entre autre.

Cette petite révolution, qui semble se mettre en marche chez d’autres aussi, commence par la suppression totale des produits laitiers d’animaux. Vache, chèvre, brebis, jument etc… Tranquillement, parce qu’il ne faut pas frustrer le corps. Lentement, parce qu’il faut trouver d’autres habitudes. Calmement, parce qu’il faut que la prise de conscience s’ancre et s’explique en nous, au plus profonds.

Après avoir remplacé le lait animal par du lait végétal, après avoir remplacé la crème fraiche par du riz, de l’avoine ou du soja cuisine, nous allons nous attaquer aux fromages. Ça n’a l’air de rien?La volonté peut tout réaliser? Oui, mais il faut pouvoir remplacer le gruyère râpé sur les quiches! Il faut pouvoir faire une tomate/mozzarelle sans mozzarelle ! Il faut trouver comment faire une pizza 4 fromages sans fromages !!!!

C’est là que les choses se corsent, alors tout en douceur, on intègre un à un, on goûte, on sélectionne ce qui nous plaît et ce qui ne nous satisfait pas.

En parallèle, on jète le micro onde, on passe au tout bio et on favorise le cru… Mais ça je t’en reparle bientôt.

Publicités

4 réflexions sur “Les petites révolutions

  1. Wahou! Sacrée révolution.
    Je suis en train d’éviter les PLV et ça me parait être déjà un sacré défi mais vous, vous frappez fort, même si c’est doucement comme tu dis c’est impressionnant.
    J’avoue que mes convictions ne sont pas aussi fortes que les vôtres mais j’approuve votre projet (même si tu t’en fout de mon approbation), du coup j’ai hâte de connaître la suite.

  2. Nous on a fait le processus inverse!
    On a commencé par ne pas remplacer le micro-ondes.
    Puis j’ai intégré du bio. Un peu. Puis beaucoup.
    Quelques graines germées.
    Du cru + souvent…
    Là, on supprime le lait de vache pour Petit bonheur, pour voir si ça fait une différence et si ça améliore son état ORL.
    On consomme beaucoup de fromage, ça va pas être évident de changer tout ça, mais on y vient, doucement comme tu dis. Mister bonheur suit le mouvement.

  3. Bonjour,
    Je suis curieuse d’en apprendre plus ! j’aimerais moi aussi procéder à quelques changements, comme toi je lis, je me renseigne… mais j’ai un homme qui aime trop le fromage, la viande et le lait ! donc je ne pourrais pas changer ses habitudes. Mais pour notre fils, comme c’est moi qui cuisine, j’adapte un peu les choses. J’y arriverai peut être mais se sera long. Pour l’instant nous privilégions le frais et le local, et les produits ménagers les plus naturels possible. Hâte d’en savoir plus !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s