Résister

IMG_3013Envers et contre tout : résister.
A la maladie, à la fatigue : résister.
Au sommeil : Résister.

Surtout au sommeil.

Je suis une Warrior de la nuit blanche.
Une Viking du sommeil pourrit.
Une Ayatolla de la tétée rapprochée.
Une Amazone du cerne.

Et j’en connais des masculins qui soupirent et rugissent dès qu’il faut se lever une fois pour un biberon. J’en connais qui ronquent et grognent comme des marmottes et qui au matin te disent « ha bah tu as bien dormi là non? j’ai rien entendu ! » alors que tu en étais à la 5eme tétée de la nuit à seulement 3h00 du matin.

Je résiste au vent mauvais (haleine fétide en prime) de ceux qui te disent « tu n’as qu’a lui donner un gros biberon le soir » à qui tu réponds allaitement et qui te retourne fin d’allaitement et à qui tu as juste envie de dire d’aller se faire castrer par un pélican carnivore.

Je résiste à l’envie d’insulter mon fils de 6 mois qui, à 5h00 du matin pique une colère parce que j’ai osé lui retirer le téton de la bouche pour la 12eme fois de la nuit.

Je résiste à cette étrange attirance qu’à ma main vers la gueule des cons quand arrive 19h et que j’ai la journée dans les bottes, l’angoisse de la nuit de merde qui monte et le quidam qui me cherche des poux dans la tête.

Je résiste à l’appel de l’oreiller, au cri de l’appuis-tête, au murmure du brin d’herbe, à la berceuse de la table après le goutter.

Je suis un peu la France Gall des chauves souris, mais chaque soir, quand à 22h10 il ferme enfin ses petits yeux noirs pleins de fatigue, que je le pose délicatement et avec amour pour qu’il reprenne des forces jusqu’à la prochaine tétée, là, je suis pleine de cet espoir utopique de maman épuisée et au fond de moi, je me dis que peut-être, enfin, il dormira… et moi aussi…

Mais non. Et je ne sais pas si je vais encore résister longtemps.

Publicités

10 réflexions sur “Résister

  1. Toute ma compassion.
    Je ne connais rien de pire que le manque de sommeil… Vécu pour ma première fille… Suis donc passé au cododo pour la nouvelle arrivée ( un mois demain!) cela ne résoud pas tout mais ça m’aide un peu. Je n’en suis qu’au premier mois !
    Donc je t’envoie plein de courage !

    • Courage aussi parce que 1 mois, c’est aussi une période où les nuit sont dures, surtout qu’on n’a pas encore bien récupéré de l’accouchement. ❤

  2. Tu m’as tuée avec la phrase : « ha bah tu as bien dormi là non? j’ai rien entendu ! » quand mon bébé fait limite une nuit complète sans demander le nééééénéééééé maaaaaaaaaaamaaaaaaaaaa néééééééééééénéééééééé maaaaaaaaaaamaaaaaaaaaaaaaa ! J’ai juste 22 mois d’allaitement au compteur… et un bon anti cerne et une crème CC… ca aide. Allez courage… l’allaitement c’est vraiment la pararenthèse dans une vie c’est c’est tellement bénéfique à l’enfant qu’il faut pas l’en priver. (J’ai allaité mes 2 filles jusqu’à 2 ans) autant dire que mon entourage me prend pour une vétérante…
    Courage !
    Madeleine 0’Deen

  3. Et après plus de 24 mois … il est arrivé UNE nuit, avec UNE tétée…
    Oui il y a des nuits où on voudrait juste dormir. Dormir.
    Le sommeil , cette denrée précieuse de la mère de jeunes enfants…

    Et puis il y a des moments, innombrables, où l’on sent leur odeur de cheveux, où leur petite main qui s’accroche au pull, …. ces petits moments si précieux.

    Je découvre ton blog ce soir avec ravissement ;).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s