Les mains qui soignent.

TopElle a découvert cela il y a 4 ans. Elle l’a découvert comme on marche dans une flaque d’eau alors qu’on regardait passer un avion, par hasard, presque par maladresse. C’était l’hiver, il faisait froid, elle s’est un peu trop approché du poêle à bois, s’est pris les pieds dans le tapis, a été déséquilibrée, s’est retenue de tomber la main sur le poêle brûlant. Elle a crié.

Mais elle n’a pas eu le réflex de mettre sa main sous l’eau. ça ne lui est même pas venu à l’esprit. Elle s’est assise, presque calmement, a positionné sa main au dessus de l’autre, a fermé les yeux, a marmonné un truc inaudible, a rouvert les yeux et a repris le cours de ses activités comme si de rien n’était. Ce n’est que plus tard, le soir, en mangeant qu’elle a repensé à ce qu’elle avait fait. Et elle n’a pas compris pourquoi sa main ne cloquait pas. pourquoi elle ne ressentait même pas un petit picotement, rien…

Elle y a pensé 3 jours durant, puis, elle en a parlé à son compagnon. Il est un peu étrange son compagnon. Il a souris, a regardé sa cigarette, l’a écrasée sur cette petit peau fine entre l’index et le pouce. Brrr quand j’y pense, je me dis qu’il a du avoir super mal… Bref, il l’a regardé droit dans les yeux et il a dit « Vas-y, enlève ! ». Elle a posé ses mains au dessus, a marmonné un truc incompréhensible et a regardé son compagnon l’air interrogatif, pas très sûre d’elle. Et il a rigolé en disant « Ce truc de dingue ! j’ai même plus mal ! »

Elle a ensuite décidé d’appeler sa mère. Un don, si c’est un don, comme celui là, il parait que ça se transmet de génération en génération. Il parait même que ça se passe, qu’on ne l’acquière pas comme ça pouf-pouf. Alors elle appelle sa mère. Et sa mère lui dit « Tiens c’est drôle que tu parles de ça, il y a 3 jours, j’ai trouvé une prière pour barrer le feu dans le grenier ! »

Bon. Et puis plus rien. Elle ne s’en soucie plus, elle n’en parle plus.

Il y a un mois et demi, elle m’en parle. Elle me dit qu’elle ne sait pas si ça marche encore, ni comment il faut faire. Elle aimerait bien que ce soit vrai mais elle doute. Et puis quand on pratique pas, forcément, on développe pas, et puis comment savoir si ça marche vraiment, si son homme n’a pas dit ça pour lui faire plaisir, que lorsque son enfant se cogne ou se fait mal il vient la voir et il lui dit « Souffe maman souffe bobo ! » mais que c’est juste un enfant, il croit que c’est comme ça qu’on n’a plus mal mais c’est comme un jeu, on ne peut pas croire un enfant… Oui, ça tourne dans le bocal !

Et je l’écoute, et je fais le thé, et je me brûle (non, y’a pas de hasard dans la vie). Je lui tends mon doigt et je lui dis « tiens, essaye, je te dirais si ça marche ou pas. J’ai super mal, si tu fais rien ça va cloquer ».

Elle prend mon doigt, elle souffle lentement dessus, comme avec un enfant. Elle me regarde et m’interroge du sourcil : « Encore un peu stp » elle souffle de la même façon une seconde fois et lâche mon doigt en disant « tu vois, c’est des conneries tout ça ! Allez, passe le sous l’eau ça te fera du bien » Mais je regarde mon doigt et je ne comprends pas.

« Ca a marché copine »
« Arrête tes conneries »
« Ca a marché je te dis je sens plus rien ! »

Alors on hallucine, on se regarde et je lui dis : « Tu veux que j’en parle sur le blog? les gens pourront peut-etre t’aider à mieux comprendre comment ça marche et ce qu’il faut faire, je sais pas »
Elle me dit ok et voilà son histoire.

Alors toi, qui me lis, qui me suis, qui m’aime et m’adore.
Si tu as dans ton entourage, quelqu’un qui arrête le feu et qui pourrait rassurer, parler et conseiller mon amie, fais moi signe. Je te donnerai son mail et elle pourrait enfin prendre confiance en ses capacités, ce serait cool ^^

Bisous

Publicités

6 réflexions sur “Les mains qui soignent.

      • vous aurez peut-être noté que je me suis trompée de lien, là c’est toute une série d’articles évoquant les coupeurs de feu, seul le premier explique un peu comment ça marche, mais tous les autres peuvent aussi être intéressants.
        Quand j’étais étudiante, j’avais des amis dont la mère coupait le feu en disant des prières à Saint Bernard. Ils m’ont expliqué que de part cette façon de faire, elle pouvait couper le feu sans approcher ses mains de la zone brûlée, on pouvait lui demander par téléphone en lui précisant la zone touchée. Je ne sais pas si tous les coupeurs de feu peuvent procéder ainsi ou si certains ont vraiment besoin d’approcher les mains…

  1. J’ai une amie qui coup le feu, elle a une prière je crois, en tout cas ça marche
    Fais moi un mail pour les mettre en relation

  2. Coucou, En lisant ton article j’aurai plus penser a un magnétiseur (qui soigne avec ses mains…), c’est le compagnon de ma mère je peut te mettre en contact (pur ton amie) si elle veut… Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s