Popo dans l’pot ?

Partout je peux lire les aventures et les petites victoire des mamans et de leurs enfants dans leur combat contre la couche. J’ai même pu observer la fille des mes copains faire sa petite affaire de pot avec une facilité déconcertante. J’ai pu aussi remarquer la différence de fluidité dans les mouvements et dans les vêtements quand le petit cul de babouin gigote dans sa culotte et non dans une vieille Pampers prête à imploser…

Bref, tu l’auras compris, depuis quelque temps on se bat avec les cacas et les pipis de Montoutgrand. C’est pas qu’on soit pressés, c’est pas qu’on veuille forcer, c’est pas qu’on aimerait faire des économies de lavage ou de sacs poubelles, mais quand même, ce serait cool si de temps en temps il s’attrapait le zizi pour faire autre chose que tirer dessus en rigolant bêtement.

Ho oui, j’entends bien dire « mais il n’a que 2 ans et demi, il a le teeeeeemmmmppsssss rhoooooo » dans l’absolu, oui, on a le temps, je ne suis pas tendue sur le sujet, mais j’aimerais quand même sensibiliser cette petite tornade aux débordements puants et gluants, à l’autonomie, aux joies de tirer la chasse d’eau, à la fierté de faire pipi debout comme papa, aux trop choupi petits caleçons pour enfants, à la joie de s’essuyer le derrière tout seul, au bonheur de baisser et remonter sa culotte, bref, à la propreté.

Et pour cela, j’ai sorti l’artillerie lourde, j’ai acheté deux livres et on a ressorti le vieux seau. Parce que son pot, il n’en veut pas, il marche dessus, il shoot dedans, il met des jouets à l’intérieur au mieux, il a décidé qu’il n’était pas bien, ce pot là. Très bien, alors on a ressorti le vieux seau de maman, celui dans lequel j’ai fait mon premier pipi et mon premier caca et tata aussi, et on raconte l’histoire de tata qui fait pipi et de maman aussi. Ca semblait lui plaire. On lit les livres et on rigole bien. On parle de couche, de girafes, de pipis, de dinosaures, de caca qui puent, de copains qui boudent et de pots colorés. On dit que le petit frère a très envie de faire comme lui, avoir les fesses à l’air sans couche et sans contrainte, même si c’est pas vrai.

Et ça marche. Enfin, ça a marché un peu… au début.
On a eu un premier essais sans rien mais on encourage.
On a eu un deuxième essais avec une toute petite crotte de souris et on rigole en tirant la chasse d’eau.
On a eu un troisième essais avec un gros pipi et un petit mec tout fier de se promener cul nu.

Nous, on a lu « Toutouille va sur le pot » et « Tous les Pipis »

IMG_5238

Et puis, il y a eu les vacances, les changements, la routine du retour, la nounou et on a tout oublié. On a relu les livres, on a proposé le pot, tenté d’enlever la couche… Rien.  Il ne veut rien entendre, quand on arrive au passage où Toutouille décide enfin d’être propre et de faire sur le pot, il dit « Non » et il ferme le livre avec force pour passer à autre chose. Quand je le laisse un peu cul nu pour voir, il réclame sa couche.

Alors on a décidé d’arrêter là. de le laisser tranquille et de ne pas forcer. S’il ne veut pas c’est qu’il n’est pas prêt et c’est lui qui saura nous dire quand il voudra le pot et arrêter de mettre des couches. Faisons lui confiance finalement il est le mieux placé pour nous guider. Au moins, on aura essayé !

Mais ces deux livres, on a trouvé qu’ils étaient drôles, très sympa, décalés mais bien visés, on a adoré et mon fils aussi, même avec sa couche vissée sur les fesses il a bien rigolé !

Publicités

Une réflexion sur “Popo dans l’pot ?

  1. Pingback: Etre mère … et l’accompagner vers la propreté | Le blog de Steph

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s