Les vieilles habitudes.

imagesDepuis que je suis à mon compte et que je n’en vie pas, depuis donc 1 an et demi de chômage alterné de petits contrats (sympas au demeurant) j’ai encore parfois le réflexe de postuler à quelques offres d’emploi chez Pôle. Une vieille habitude qui me taraude et qui me pique encore l’orgueil. J’avais tout planifié et pourtant.

J’avais dit, écrit et décidé que je prenais le temps de ma seconde grossesse pour développer mon projet, puis, je me lançais tête folle dans cette nouvelle activité après la naissance de mon bébé. Ca c’était la théorie. En pratique, évidemment, c’est bien différent. J’ai fais une première saison très intéressante et prometteuse, mais très petite aussi, avec des rémunérations concentrées sur 2 mois et le vide astral le reste du temps. Au final, si on fait le calcul sur 12 mois, cette année, j’ai gagné 200€ par mois. Oui, c’est bien parce que le chômage me complète tout ça et me permet de vivre (mal mais de vivre quand même).

Alors chaque fin de mois, quand il ne reste plus rien dans le porte monnaie ni dans le frigo, le réflex pavlovien du « Je cherche un CDI pas trop mal payé et pas trop loin de chez moi » me reprends, quitte à postuler sur des postes que j’ai longtemps occupés et qui me barbent la tronche au plus haut point ! Mais c’est une vieille habitude, d’avoir fonctionné longtemps sur des contrats de mission, on finit par acquérir des automatismes idiots.

Alors chaque fin de mois, je refais le point sur mes objectifs et je relance la machine à bonne volonté, à « j’y crois à mort, ça va marcher » et je refais le tour de mes potentiels clients pour dire « Coucou, je suis là, t’as besoin de moi, tu ne le sais pas mais tu as vraiment besoin de moi ! »

Il faut que ça marche, et je sais que ça va se développer, j’ai encore un an. C’est peu au final. Si dans un an je ne peux toujours pas vivre de mon AE, je vais devoir retourner bosser, reprendre la routine des taffs mal payés et sans intérêt, retrouver des habitudes simples et stressantes : arriver en retard, rendre des comptes à des cons, faire profil bas, faire croire qu’on est une autre que celle que l’on est vraiment… Yeah !

On a beau dire, avec 2 enfants en bas âge, se lancer dans une activité à son compte c’est quand même un sacré challenge, un gros défi. Je compte bien y arriver, parce que les « Tu vois je te l’avais dit » ou les « tu aurais mieux fait de m’écouter » ou les « c’est évident que tu n’en n’étais pas capable » sont là, derrière la porte à attendre que je me plante pour mieux me poignarder et jouir de ma défaite.

Au programme donc, être là où il faut quand il le faut alors insuffle moi aussi un peu d’énergie parce que si tu as bien suivi tout le blog, je ne dors pas beaucoup, je ne suis pas aidée et j’ai tout à construire. Oui, je suis une WonderWoman, tu peux m’admirer (ou me plaindre mouhaha)

On fera un petit bilan l’année prochaine…

Publicités

13 réflexions sur “Les vieilles habitudes.

  1. J’ai l’impression de lire mon double, je suis maman de 2 enfants en bas âge, j’ai un boulot alimentaire qui bien évidemment je déteste heureusement j’ai pris un congé parental mais ca dure pas toujours et je voudrais monter mon AE pour ne pas retourner à mon job pourri et il y a pas moins d’une heure alors que j’aspirais à une sieste et que mon fils se réveillait alors que ca faisait seulement 1h que je « bossais » e me suis dit je n’y arrivais pas… en plus j’ai une fois de plus des bâtons dans les roues…
    Désolée si j’ai raté cette info capitale mais tu fais quoi?

      • Merci! Mais ces mots tu dois également les dire à toi-même! Toi aussi gardes espoir, toi aussi tu vas y arriver! Je ne sais toujours pas ce que tu fais (pourtant j’ai cherché… dans la déco?) mais toute personne qui se lance dans une activité et se met à son compte mérite le droit de réussir ne serait-ce que pour tout le travail accompli et toutes les difficultés rencontrées!
        Je croise les doigts!

  2. Je t’insuffle toute mon énergie (il m’en reste un peu). Pas sûre qu’elle te serve beaucoup. Par contre ce dont je suis certaine, c’est que tu vas y arriver. Tu es talentueuse et forte. Je crois en toi, et je ne suis certainement pas la seule. Les gens qui attendent dans le feutré , le moment où tu flanchera ne méritent pas que tu t’épuises pour eux. Tu le fais pour toi, pour ta famille.Et quoiqu’il se passe, tu peux être fière.

  3. Je ne pouvais pas ne pas mettre de commentaire…Comme je te comprend, je suis en AE depuis 4ans et demi, ça n’a pas été facile tous les jours et j’ai failli plusieurs fois abandonné.
    Et puis ça a fini par décoller d’un coup 😀 et même si avec deux enfants et maintenant trois avec l’arrivée de ma petite puce il y’a trois mois ce n’est pas toujours facile de s’organiser, démarcher, gérer son temps, trouver du temps pour les enfants et surtout un peu de temps pour soi, il faut s’accrocher pour faire ce que l’on aime.
    Et puis un projet pro à son compte c’est comme un bébé de plus, il faut le porter à bout de bras, c’est dur, parfois on en a marre, mais c’est tellement de fierté quand ça finit par marcher 😀

    Alors courage 😀 ne lache pas et si tu as besoin d’en parler n’hésites pas 😀
    Entre wonderWoman on peux s’entraider 😀

  4. Bats-toi, tu vas y arriver. Ce que tu fais est sublime, et mérite d’exister. Je te souhaite du fond du coeur de mieux en vivre. Ton travail vaut de l’or ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s