Enlève (pas) tes guêtres…

Il y a quelques semaines, j’ai vu circuler sur Internet une vidéo qui montrait un système de chauffage d’appoint économique et rigolo. J’ai voulu tester cela dans mon bureau pour voir si on nous racontait pas des conneries et si ça chauffait bien.

Ca tombe bien, j’ai un bureau frisquet de 6 m2 que j’arrive pas à faire décoller des 20°C quand il n’y a pas de soleil. Et ce jour là, pas de soleil, 2°C dehors, toutes les conditions réunies pour essayer cette technique révolutionnaire !

Mon bureau, il est mal isolé, il est plein de courants d’air et y bosser t’oblige à te motiver et t’habiller chaudement (le plaid ‘mamie power‘ est mon ami) en gros c’est THE TEST DE L’EXTRÊME que je te propose !

– Objectif –

Le but de l’expérience est d’enlever les guêtres (hououou folie !) mais surtout de chauffer aussi bien que mon radiateur électrique ! (Challenge…)

IMG_5976

– Le matos –

Il te faut dans un premier temps t’équiper un peu, trois fois rien, j’ai trouvé tout ça dans la vieille grange de la maison et au pire si tu dois tout acheter (ou que tu veux tout acheter parce que le design c’est la vie) ça ne te coutera pas bien cher …

IMG_5969

* Un vieux moule à gâteaux défoncé par la vie (pauvre vieux)
* Un petit pot en terre cuite
* Un second pot en terre cuite un peu plus grand que le premier
* Des bougies chauffe plat (4 pour commencer)

– La technique –

IMG_5972

Tu commences par allumer tes 4 bougies chauffe plat, que tu réparties comme sur l’image dans ton plat.
Tu fais attention de ne pas te brûler, si tu te brûles, c’est que
1) t’es pas douée
2) t’es en colère
Et on peut savoir pourquoi t’es en colère?

Bref

IMG_5973

Tu poses alors ton premier pot sur le plat au dessus de tes bougies. Oui, à l’achat ou à la recherche il te faudra avoir la présence d’esprit de trouver un pot qui ne soit pas plus petit que les bords de ton plat, ça a l’air idiot, mais celui que j’ai pris était à la limite…

Et là, tu commences à sentir que la chaleur se concentre dans le pot.

IMG_5974

Et oui, aussi, penser à fermer le petit trou au cul du premier pot. Sinon, toute la chaleur va partir par là et ça ne sert à rien, évidemment ! J’avais pensé le fermer avec un morceau de carton et je me suis dit que non, finalement, c’était risqué, j’ai donc utilisé une vieille coupelle de bougie usagée. Mais un morceau d’aluminium suffit…

IMG_5975

Enfin, il ne te reste plus qu’à poser le second pot au dessus de tout ce bordel. De le mettre dans un endroit qui ne craint rien, où il n’y a pas d’enfant turbulent pour tout renverser et se brûler. Loin des rideaux et autres choses inflammables, bien sûr !

A partir de ce moment là, tu en as pour 4h de chauffe !

– Verdict? –

J’ai d’abord commencé par mettre cette jolie sculpture contemporaine près de moi, sur mon bureau. J’ai attendu 30 minutes, juste le temps nécessaire pour avoir les orteils gelés. Je me suis alors souvenue de mes lointains cours de physique, et de l’interaction entre l’air chaud et l’air froid, le tout associé aux conseils des pompiers et de la conscience collective : L’air chaud monte !

Donc, étant donné que le froid vient de sous la porte et du sol, j’ai placé ce dernier en plein dans le courant d’air au sol à coté de mon bureau mais version sécure quand même…

Et j’ai attendu…

8h00 – 12°C (ça caille sec dans le slip)
10h00 – 17°C (toujours pas de soleil dehors, toujours pas très chaud non plus)
12h00 – 21°C (bah tu vois quand tu veux !)

A un moment, dans mes 6 m2, j’ai commencé à sentir l’odeur mêlée des vieux pots (que j’avais pourtant lavés) et de la cire de la bougie. Je me suis alors souvenue que ma mère, lorsque j’étais plus jeune, avait l’habitude de mettre des huiles essentielles sur un rond en terre cuite et de le poser sur l’ampoule chaude de la lampe de chevet. Cela diffusait des odeurs délicieuses dans la maison (hoooo nostalgie qui pique…)

Il faut dire que le pot chauffe bien, j’ai donc déposé 2 gouttes de Tea-Tree dessus et hop, magie, l’odeur s’est diffusée en douceur dans mon bureau, masquant le reste et purifiant l’ambiance… C’était délicieux !

C’est bien beau tout ça mais concrètement ça coute combien ?

Alors, m’est venue en tête l’envie de calculer exactement combien te coute ce type de chauffage. Est-ce que c’est vraiment économique? Si on part du principe que tu n’as QUE les bougies à acheter (ce qui fut le cas pour moi) combien te coute ta journée de chauffage ? ton mois ?

100 bougies chauffe plat (achetées chez Gifi) pour 4€99

A raison de 4 bougies pour 4h, sachant que je passe à peu près 8h dans mon bureau (+ ou – selon les jours) bref, comptons 8 bougies par jour à raison de 5 jours par semaines soit 40 bougies par semaines et donc je peux me chauffer 2 semaines et demi.

Il me faudra donc 2 paquets par mois (en comptant très large) Ce qui veut dire que ce chauffage d’appoint va me couter 10€ par mois.

Si je fait tourner mon radiateur (à plein régime parce que ça caille ça mère dans ce putain de bureau !), sachant que mon radiateur est à 1000W et que le prix du Kwh chez EDF est à 0,1329 €, je consomme avec ce joli radiateur blanc pas du tout dernier cri, 0,1329 € par heure.

Etant donné que je fais 8h par jour sur 5 jours, je fais donc 40h par semaine, soit grosso merdo 160h par mois. Ramené au prix de l’énergie nucléaire je dépense exactement (ou presque)  : 21, 264 €  par mois !

Tu as bien tout lu?
Tu veux encore que je te fasse une conclusion?

– Je résume –

Je suis passée de 12°C à 21°C (ok, j’ai gardé mes guêtres, mais 21°C c’est MIEUX que mon radiateur électrique !)
Je vais économiser 11€ par mois sur ma facture d’électricité
Ca va sentir super bon le Tea Tree, le Citron ou la lavande (selon les envies)
Et je vais même décorer un peu mes pots pour que ce soit moins moche (DIY power ranger)

Qu’est-ce qu’il faut de plus pour te convaincre ???

Publicités

9 réflexions sur “Enlève (pas) tes guêtres…

  1. Je rajouterai même qu’en fabriquant tes propre bougies à l’huile (lampe à huile ou encore bougie éternelle) qui prennent à tout péter 5 minutes de fabrication, au niveau prix tu peux encore faire des économies et en utilisant des produits naturel 🙂

  2. Mais c’est génial ça !! Je suis une grande frileuse et moi aussi je me les caille dans mon bureau ! Grosses chaussettes de ski, mitaines et compagnie ! Je garde ton astuce de côté et je tente l’expérience bientôt ! Merci pour le partage !!

  3. oups, j’ai rien compris… J’avais pas vu la virgule…. puis j’ai recalculé…. la boulette, la fatigue…

  4. Haha, j’ai bien aimé ta dose d’humour dans ton article ! Je cherchais une solution d’appoint, à défaut de pouvoir installer une petite cheminée au bio éthanol chez moi (ce qui, en l’achetant en allemagne) car nous sommes (hélas) locataires (et le contrat de bail interdit l’usage des chauffages à combustion), n’est pas plus cher que le radiateur à convection tout pourri que nous avons aussi. Mais si jamais ça t’intéresse, j’avais trouvé une magnifique cheminée sur Infabbrica (les cheminées artisanales Verzolini en majolique (céramique italienne avec décorations en étain, fais main), dans les 300€ (ou moins selon le modèle) mais à ce prix là, c’est une magnifique pièce artisanale faite sur commande.

    Pour l’usage de bougies, un designer italien a mis au point le même système de terracotta, mais en version plus élégante et optimisée… à prix élégant aussi (60€ la version « nature » outch). Voir Egloo.

    Je souhaitais tout de même calmer les réjouissances de la bougie économique… Si elle est économique à l’achat, ces bougies vendues en lot dans le commerce comme Ikéa ou ailleurs sont composées essentiellement de paraffine, produit dérivé du pétrole. En faisant fondre sa cire dans la pièce, elle diffuse des substances plus ou moins toxiques et cancérigènes. On recommande donc les bougies en cire végétale (comme le soja) ou animale (comma la cire d’abeille). Le problème, c’est qu’elles sont nettement plus chères, au point que ce système tombe en ruine et n’est plus rentable… avec tout de même un petit avantage pour la cire d’abeille: elle diffuse des ions négatifs dans la pièce et donc a un effet purificateur de l’air; les virus, poussières, etc chargés en ions positifs sont allourdis par les mélocules négatives et tombent au sol, ce qui le rend inoffensive (plus qu’à les enterrer dans un aspirateur !). Elles diffusent aussi le parfum naturel du miel, qu’il faut apprécier. Si jamais ça te tente, on en trouve au meilleur prix sur eBay, au Royaume Uni (beeswax tealight candles), au mieux à 0,43€ la bougie (ce qui reste cher)… Sinon, encore mieux, les faire soi même… mais la cire d’abeille est une denrée rare en France, et les prix grimpent jusqu’à 18€ ou plus le kilo (j’ai calculé qu’un 1 kilo permet de faire 50 bougies chauffe plat, mais je n’en suis pas encore sûr, sachant qu’une bougie chauffe plat pèse environ 20 grammes). Mais avec un peu de patience et de chance, des apiculteurs proposent des tarifs plus bas… en Chine jusqu’à 3$, mais réservé à des entreprises (j’ai pas eu de réponse).

    Je te souhaite un chaleureux hiver 2015 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s