La nature est un yoyo.

IMG_20131202_100250Avant d’être une maman, j’étais une femme 75-65-90 de base 0 Kilos en trop (la référence).
Juste avant la naissance de Montougrand, j’étais une femme 85-130-100 de base +20.
Juste avant d’être enceinte de Montoupetit, j’étais une femme 80-75-95 de base +5.
Juste avant la naissance de Montoupetit, j’étais une femme 85-147-100 de base +20.
1 an après la naissance de Montoupetit, je suis une femme 80-90-92 de base +4.

En 4 ans, mon corps a subit tant de changements que je comprends mieux maintenant que je pose les chiffres à quel point les grossesses peuvent être violentes. Je l’ai vécu comme cela, un changement violent et radical de tous mes repères physiques et corporels.

Après 2 grossesses, se retrouver avec plus de ventre que de seins, quand on a seulement 4 kilos de trop par rapport au départ, c’est violent. Avoir un sein de 85 et un autre de 70 parce que le bébé ne veut téter qu’un seul nichon, c’est violent. Prendre 20 kilos, en perdre 15 en reprendre 15 et en reperdre 11, le tout en 3 ans, c’est violent.

Et au delà des difficultés pour s’accepter, au delà du regard terrible que je porte sur moi, au delà des magasins de fringues que je ne fais plus par peur de pleurer dans la cabine d’essayage, au delà de l’apparence que je veux bien me donner de la fille trop forte qu’en a rien à foutre du regard des autres alors que c’est même pas vrai !

Au delà de ça, les autres femmes que je croise, que je regarde dans leurs rondeurs, dans leurs dissymétrie, dans leurs petit bourrelet, dans leurs cernes, je les trouve belles.

Toi, Madame, avec tes hanches larges et ton sourire craquant, je te trouve si belle !
Toi, Madame, avec tes bras solides et ton regard de feu, je te trouve si belle !
Toi, Madame, avec ton ventre à 3 plis et ton rire cristallin, je te trouve si belle !

Il y a une femme photographe qui a su mettre en valeur les mamans et les femmes dans leur plus pure beauté, dans leur essence simple et aimantes, une photographe que j’adore : Jade Beall 

Elle me rappelle, quand je me sens difforme (à peu près tous les jours donc…), qu’en fait, je suis belle, aussi belle que la nature m’a voulu !

Publicités

3 réflexions sur “La nature est un yoyo.

  1. Je ne te connais pas « physiquement » mais je sais que tu es très belle !! Cela dit une chose est sûre : on est toujours plus beau aux yeux des autres quand on se sent bien dans sa peau et dans sa tête… Alors acceptez-vous comme vous êtes, souriez, auto-flattez-vous, positivez sur ce que vous aimez en vous, complimentez-vous toute seule si jamais vous ne vous sentez pas/plus vraiment bien dans votre peau…

    • ouais, on devrait s’appliquer ça tous les jours, mais c’est pas facile et comme je suis du genre hyper exigente envers moi… mais j’apprends, tout ceci m’a permis de m’assouplir sur mes exigences donc c’est déjà bien 😉

  2. Quel joli article et après 3 grossesses et les kilos en trop je te comprends à 200% Et je te dis MERCI pour « je te trouve belle » car comme toi, je ne me trouve vraiment pas belle en ce moment mais plus tôt LOURDE ! Loin de ce que j’étais il y’a 7 ans avant notre premier enfant. Après nous sommes toujours plus dure avec nous même qu’envers les autres. Nous nous voyons bien plus « moche » que ce que nous sommes vraiment des Mamans qui n’ont plus un corps de jeune fille car elles ont donné la vie et ça ça n’a pas de prix.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s