Dors, mon fils.

Proprietaire-rose terremere

Dors, mon tout petit, maman est là.
N’ai pas peur de ce que tu vois et que je ne perçois pas.
Ne crains rien de ce qui s’assombrit.
Ferme tes yeux de bébé fatigué.
Laisse toi bercer par la voix de maman.

Dors, mon petit ange, maman est là.
Le sein qui te rassure est un peu fatigué,
mais mes bras te tiennent fermement contre le chant du coeur.
Tu peux t’agripper de ta petite main, serrer ton nez contre mon cou,
Maman attend que tu trouves ton calme pour fermer tes doux yeux.

Dors, ma merveille, maman est là.
Je n’irais pas dormir avant que tu ne vois Morphée.
Tu peux te rassurer, t’abandonner au calme.
Tout ton corps se crispe et lutte sans raison.
Maman est fatiguée mais elle t’accompagne.

Dors, tremblante petite chose, maman est là.
Je te vois apeuré dans la douceur du soir qui tombe.
C’est l’été qui s’avance et ses soirées trop longues.
La nuit gagne le jour et ton coeur s’en inquiète.
Maman sera ta lumière, ta luciole brillante.

Dors, je t’en supplie, maman est là.
Maman fatigue un peu de tes nuits hachurées.
Maman pleure parfois quand il se fait trop tard.
Maman n’a pas toujours la force qu’il faudrait.
Pourtant, chaque nuit, maman est là pour toi.

Publicités

5 réflexions sur “Dors, mon fils.

  1. Je suis admirative tu sais. Et pas aussi patiente que toi , j’ai choisi la solution pleurs et biberon pour mon excité du bocal ^_^

    • j’ai essayé cette solution, mais ça ne marche pas il veut le sein après le biberon et il ne cesse de pleurer tant que je viens pas… je désespère, hier soir, je pleurais toutes les larmes de mon corps d’épuisement. Je ne sais plus quoi faire, et je ne sais plus comment tenir le coup, mais bizarrement les jours s’enchainent et je suis encore là…

      • Du calin surtout non ? Romane a eu une période où elle dormait avec nous par peur mais sans téter … je suis trop égoiste moi, j’aurai arrêter mon allaitement huhu surtout que moi il s’en fout de mes calins, il veut juste jouer >_<

  2. Ah mais je vis la même chose point par point !!!!!!!!
    (sauf que moi j’ai une fille).
    Pareil, des heures pour l’endormir, des nuits hachées, tétouiller le sein même si il est presque vide, à force… Et elle a un an demain 😦 Est-ce spécifique au second?
    Courage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s