Ma botte secrète.

Quand tu te retrouves seule avec 2 enfants (dont je te rappelle l’âge avancée pour mesurer le taux de conneries à la minute : 2 ans et 3 ans et demi, Youpi !), que tu as n’as pas eu le temps de préparer le repas AVANT de récupérer les monstros à la garderie et que t’as eu une journée relativement chargée en boulot (c’est justement pour ça que tu n’as pas eu le temps de préparer le repas avant…) et que c’est justement ce jour là qu’ils reviennent hyper énervés, alors je sors ma Botte secrète !

Chez nous, pas de télé et j’ai très très très largement réduit les dessins animés car mes enfants sont (comme moi) du genre à scotcher devant un écran pendant des heures et des heures… Tant que ça bouge on regarde. Alors j’ai pris les devants, je modère et je prends plus de temps pour jouer avec eux (c’est pas plus mal)

Mais parfois, je n’ai vraiment pas ni l’envie, ni le temps de jouer avec eux. Non, vraiment pas. Alors quand les cris, les bosses et les cascadent deviennent trop rapprochés et que je suis obligée de m’y reprendre à 4 fois pour découper un poireau, je sors ma Botte secrète.

2014-11-27 11.44.55Depuis le jour où je l’ai découverte, je bénie Malory Malmasson, je la couvre d’amour et de remerciements. Elle m’a sauvé mes soirées et mes trajets en voitures à de multiples reprises, elle seule sait hypnotiser mes enfants avec joie, elle seule sait calmer les cris et les envies de faire des trous dans les murs avec les pieds, elle seule captive et éveille mes enfants comme cela !

Parce que Magie & Féérie, les contes de méditation pour enfants, c’est pas juste une petite fée qui jacasse aux bambins pour les détourner du pot de peinture qu’ils avaient l’intention de déverser sur le mur du salon, non, non, c’est aussi de la spiritualité pour enfant, de la découverte, de l’émerveillement, des enchantements pour découvrir et redécouvrir le calme, la confiance en soi, l’amour, le rire et la vie !

Luminella, la petite fée rigolote qui parle bizarrement rend mes deux petits garçons complètement ébahis et silencieux. Magie & Féérie, c’est vraiment ça !

Si je pouvais, je lui ferais un gros câlin, à Malory tellement je KIFFE ses médiations enfantines ! ❤

Merci, merci !

Publicités

Le jeu qui coute rien (DIY)

Il y a un petit paquet de semaines de ça, je regardais montoupetit s’ennuyer un peu avec ses jouets pas adaptés, oui, c’était avant Noël et sa vague de nouveauté qui clignote et qui fait du bruit (Théo le marteau a un succès fou !).

Donc, avant Noël c’était pas la joie dans le coffre à jouets et en farfouillant sur Internet, Mine d’or incontestée de l’activité Montessori et de ses annexes, je décidais de transformer un peu des objets environnants en jouets super amusants.

Voilà que je commençais la construction d’une tirelire colorée qui eu un succès fou même auprès de montougrand (qui régresse).

Etape 1

IMG_20131208_161412

Trouver un vieux pot de miel qui traine au fond de la cuisine et dont on a longuement hésité à mettre à la poubelle tout en se retenant parce que bon « ça peut toujours servir » Bingo !

Dans le chapeau, découper une fente, comme pour faire un tirelire (ça tombe bien c’est ce qu’on va faire !)

Etape 2

IMG_20131208_161353

Trouver un bouchon de vin ou de champagne et le découper en rondelle. J’ai pris un bouchon de champagne parce que c’est plus gros. Petite astuce, pour rendre sa forme d’origine à un bouchon de champagne, le passer quelques secondes au micro onde il redeviendra un cylindre parfait !

La découpe du bouchon de liège est assez rugueuse, j’ai donc décidé de poncer doucement les rondelles avec un papier de verre doux. (rien n’est trop beau pour mes bébés)

Etape 3

IMG_20131208_164603

Trouver des feutres, ceux des enfants bien entendu, pour une fois qu’ils vont servir normalement… normalement? vraiment?…

Etape 4

IMG_20131208_164614

Et maintenant, on colorie les rondelles de liège pour faire joli et pour donner envie ! Sauf que les feutres de mes gamins sèchent quand ils en ont envie et j’en ai eu plein les doigts…

IMG_20131208_164638

La créativité ça se paie avec du feutre sous les ongles. Gratte toi un oeil et t’aura l’air d’une artiste en plein délire créatif !

Etape 5

IMG_20131208_164830

Laisser un peu sécher et poser nonchalamment le nouveau jeu par terre… Attendre 15 secondes et regarder les bébés s’éclater comme des foufous. S’auto-congratuler de cette belle création utile et continuer son ménage 🙂

De l’amour avec les mains.

Il y a une semaine, mon amie accouchait. Un magnifique petit bonhomme d’une folle beauté (comme ses parents). Et la coutume veut que l’on offre un petit cadeau de bienvenue à ce bébé tout frais pondu. Parce que ça ne se fait pas d’arriver les mains vides, parce que c’est un bébé que j’ai envie de chérir et de gâter vu que c’est le fils d’amis que j’adore j’adore !

Mais voilà, j’avais pas envie d’offrir un Nième pyjama, ou un doudou perdu dans la masse, ni même des petits chaussons trop choupis qu’il ne mettra jamais parce que les nouveaux nés ça tient pas les chaussons plus de 5 minutes, après ça énerve les parents. (oui, c’est du vécu)

Alors j’ai eu envie de fabriquer une petite chose pour lui. Mais quoi? cette idée a tournée des mois et des mois dans ma tête. Quelque chose que je saurai réaliser. Quelque chose qui serait facile mais original. Et j’étais pendue à Internet, à Pinterest, à l’affut de la moindre idée qui serait juste parfaite pour ce petit ange.

Et un jour, j’ai trouvé ! C’est pas clinquant, c’est pas bluffant, c’est pas Wow la grande classe internationale ! Non, c’est mignon, simple et sobre. Mais c’est spécial, spécialement pour lui.

Alors, je te montre ?

IMG_20131129_093823

Le bavoir cravate, simple, mignon et qui fait plaisir à faire et à offrir ! 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un petit coup de fil !

Hier, après un thé chez la voisine qui dura 3 heures, 3 heures à écouter cette gentille femme un peu trop seule me raconter ses 4 accouchements et la vie « formidable » de ses 4 filles. 3 heures à lui répéter, « non merci, pas de gâteau », « non merci, pas de sucre dans le thé » et « oui, oui, je suis bien installée! ».

J’ai eu comme une folle envie d’évacuer 40 années de vie qui ne m’appartenaient pas. Mais comme je ne peux pas me défouler dans mon jardin, ni aller sautiller dans la campagne appareil photo en bandoulière, ni passer mes nerfs à faire du ménage, comme je suis condamnée à ne bouger mon cul qu’entre le canapé, la chaise et les toilettes, j’ai opté pour une activité couture en espérant que ça me lave de tout et que la fin de l’après midi reprenne un peu des couleurs.

Objectif réussi !

La toute nouvelle machine à coudre (cadeau de Môman) a fait des merveilles, je me suis éclatée à faire un bas de porte hyper sexy (oui un  bas de porte peut être sexy !) pour notre future maison :

Ose me dire qu’il est pas sexy !

Puis la folie m’a gagnée, j’ai enfin pu ranger toutes ces saloperies de sacs plastiques dans un magnifique « Sac à Sacs » qui trônera bientôt dans notre future débarras de cuisine :

C’est pas beau mais c’est pratique !

Et enfin, j’ai entrepris de faire un poncho choco à mon alien… J’ai juste quelques problèmes avec les mesures, j’ai tout fait au pif et il devrait pouvoir le porter dans approximativement longtemps…

Ben oui, quand on n’a pas d’enfant, que l’on veut quand même s’essayer à certaines choses, qu’on ne sait pas lire un patron, on le fait au feeling et on a l’air con !

Il plait à quelqu’un ce petit Poncho Choco ? Il est tout simple en feutre avec une petite poche crème au milieu. Il fait 60cm de large, 42 de haut, et l’encolure 20 par 15cm… Je sais c’est n’importe quoi 🙂 mais c’est fait avec amour !

Alors si tu le veux, réclame le haut et fort et brosse moi dans le sens du poil, ça peut marcher…

L’affaire est dans le sac !

Il est bô et tu le kiff…

Hier, l’ennui aidant, je me demandais ce que je pourrais faire… Et voyant les fringues de l’Alien, lavés et pliés mais pas rangés, je me disais que je devrais soit trouver une petite valise pour son sac de maternité, soit en fabriquer une…

Mais oui ! Mais c’est bien sûr ! Je vais faire un sac pour mon têtard.

Mais entre temps, j’ai dérivé, j’ai trouvé un tissu caché au fond des autres et je l’ai trouvé *Cute*, j’ai trouvé une doublure noire mais trop petite pour une mini valise, j’ai raté les anses, cousues face à face au lieu de côte à côte, j’ai du les redécouper et les recoudre comme il fallait…

Bref, des tonnes de défauts, des choses à revoir et pas de fermeture donc pas adapté pour les habits de l’Alien, mais je suis sur la bonne voie 🙂

Franchement vous en pensez-quoi ?

_____________________________________

_____________________________________

32 ans d’ignorance filaire… et un jour…

Un jour j’ai appris que j’avais un alien en moi, que j’allais être une maman, une jolie maman avec un tout petit salaire, avec du temps (beaucoup de temps) pendant sa grossesse…

La simple idée (ou la vue des copines c’est selon…) de devenir un gros truc mou devant la télé a un effet terrible sur moi. D’origine assez peu friande des journées à glander, même si ce terme serait à définir car passer la journée au soleil dans le jardin à lire « les aventures miraculeuses de Pomponius Flatus » écrit par Edouardo Mendoza (hop ça c’est pour ma Sandy)… ce n’est pas pour moi glander, bref… Donc être diminuée… (ou augmentée, alourdie? …) être ralentie par le port d’un petit en devenir ne doit en aucun cas m’empêcher d’être créative et (semi) active…

Il fallait trouver quelque chose, fini les randos photo, fini la salsa, fini le tango… trouve une activité assise. Et puis l’envie de voir mon futur tout petit bébé gâté et habillé comme un prince cathare mais consciente aussi du prix des chaussettes pour bébé dans ce monde de fous hyper consumériste aux ambitions capitalistes affligeantes…

Et voici mes premières créations, toute une journée penchée sur la pédale et même si j’ai cassé 2 aiguilles, je suis trop fière de moi !

Ainsi, forte de cette belle expérience, je vais enfin pouvoir combler mes journées avec d’autres patrons que les grises mines habituelles (même si pour ça il faudrait que j’apprenne à comprendre un patron… mouais) !!!!!

Et en exclusivité, le cadeau pour la petite Mina qui devrait naître en même temps que mon alien… (envoie moi ton adresse ma lily)

_________________________________________________________

_________________________________________________________

Comme dans des chaussons…

Il me restait un peu de feutrine et au détours de mes recherches, je suis tombée sur les patrons de BittyBooties et j’ai craqué sur ce petit modèle à la fois simple et adorable !

Je n’ai pas encore les compétences d’une grande couturière ni même de machine à coudre, je dois tout faire à la main, mais je suis quand même très fière de moi, car pour une première, c’est pas si mal !

Maintenant, je vais pouvoir en faire d’autres pour perfectionner ma technique et faire des petits petons de mon Alien es plus beaux pieds du village (qui a dit que c’était pas difficile ? huhu).

Alors au Boulot !

___________________________________

___________________________________