Mangez-en, c’est Cru !

Je te parlais il y a quelques jours que nous commencions doucement à manger cru. Parce que c’est bon pour le dedans de dans ton corps ! Mais pas seulement. On redécouvre des saveurs, des textures, et puis, l’été aidant, c’est plus facile de varier les plaisirs avec les crudités qu’en plein hiver avec les patates-navet-chou et les -10°C.

Bref, aujourd’hui, j’ai fais un plat facile, délicieux, beau et cru. Ca n’a pas vraiment révolutionné notre façon de manger, mais dans la tête on prend nos marques… et je te présente donc :

Mes courgettes farcies au tatare de saumon …

IMG_20130608_091314 IMG_20130608_091645

Prendre 4 belles courgettes rondes (Bio de préférence si tu veux manger la peau et tout pis tout) et les évider à la petite cuillère.

IMG_20130608_092218 IMG_20130608_093731

Choisir un citron dodu, préférer de la menthe fraiche (mais je n’avais que celle que j’ai fait sécher l’an dernier et ça a très bien fait l’affaire) et une toute petite gousse d’ail.
Presser le citron, écraser les feuilles de menthe et hacher l’ail : Mélanger le tout.

IMG_20130608_094233 IMG_20130608_094432

Choisir deux beaux filet de saumon (sauvage, cela va sans dire !!!) et lui ôter la peau.
Le hacher finement et y incorporer l’ail-citron-menthe préparé juste avant.

IMG_20130608_094912

Remplir les courgettes de ce délicieux tatare de saumon et réserver au réfrigérateur au moins 1 heure.

Quand on a dégusté ce plat à midi, on a juste trouvé que c’était une tuerie, les saveurs, la douceur du saumon avec le croquant de la courgette et le piquant de l’ail… Un vrai régal.

Dans nos assiettes, ne sont restés que les chapeaux ^^

Publicités

Bande de cougourdes !

Avoue que ça t’avait manqué les petites phrases de ma Grenouille. Ça fait tellement longtemps que je n’ai pas rapporté ici les  délicieuses réflexions de ma tendre moitié.

Alors je vais me rattraper en te racontant ici sa dernière interrogation.

Un dimanche, 6h00 du matin, on s’éveille doucement avec le chant du Baiby. Comme un rituel, ma Grenouille se lève et va chercher notre gigotant tout frais de la nuit et le pose dans notre grand lit entre nous deux. On le couvre de bisous, on ne peut pas s’en empêcher c’est normal il est tellement beau ! huhu.

Et ma Grenouille commence son petit rituel du « dis papa » ou « dis maman » et le Baiby de jouer en répétant « Hadadadadadaprruuuuu ».

Tout à coup, une illumination.

Il me regarde et me dit :

« Comment il sait qu’on n’est pas des Courgettes? »

« … heu… »

« Ha mais non, il peut pas savoir il sait pas ce que c’est une courgette! »

« Ben je sais pas, je me dis qu’il sait au moins que tu es son papa et que je suis sa maman. »

Il regarde son fils et il lui fait les présentations : « Papa courgette, maman courgette ! »

Mouhaha, j’adore mon mec.